Malgré une charge rétroactive d'impôt provincial au Québec, Reitmans (T.RET) enregistre des profits en hausse de 37% à 22,96 M$ ou 32 cents dilué par action an quatrième trimestre.

Michel Munger

Malgré une charge rétroactive d'impôt provincial au Québec, Reitmans [[|ticker sym='T.RET'|]] enregistre des profits en hausse de 37% à 22,96 M$ ou 32 cents dilué par action an quatrième trimestre.

Le détaillant de vêtements dépasse donc les attentes des analystes, qui se chiffraient à 28 cents l'action.

Le chiffre d'affaires a crû de 10,6% à 282,1 M$. Toutefois, les magasins comparables ont généré seulement 1,1% d'augmentation pour la période de trois mois qui s'est terminée le 3 février.

Pendant le trimestre, Reitmans a ouvert 74 magasins et en a fermé 41. Au 3 février, la chaîne opérait 920 magasins sous ses bannières, soit une hausse de 33 emplacements sur un an.

Ses flux de trésorerie provenant de l'exploitation ont diminué de 15,3% à 45,2 M$ pendant le trimestre.

Du 28 janvier 2006 au 3 février 2007, les liquidités ont monté de 39,2% à 188,5 M$ et les stocks ont baissé de 6,9% à 61,8 M$. La dette à long terme a diminué de 6,7% à 15,1 M$.

Pour l'ensemble de son exercice, Reitmans déclare des profits en baisse de 2,9% à 82,5 M$ ou 1,15 $ dilué par action.

Par ailleurs, le conseil d'administration déclare un dividende de 16 cents par action. Il sera versé le 26 avril aux actionnaires inscrits aux registres 10 jours plus tôt.

L'action de Reitmans gagnait % à $ mercredi après-midi à la Bourse de Toronto.