Le groupe minier suisse Xstrata a annoncé lundi avoir lancé une offre amicale, et unanimement recommandée, à 4,6 G$ sur le spécialiste canadien du nickel LionOre (T.LIM).

Agence France-Presse

Le groupe minier suisse Xstrata a annoncé lundi avoir lancé une offre amicale, et unanimement recommandée, à 4,6 G$ sur le spécialiste canadien du nickel LionOre [[|ticker sym='T.LIM'|]].

L'offre à 18,50 $ par action, soit 4,6 G$ au total, représente une prime de 16,5% par rapport au prix moyen des actions LionOre au cours des 30 jours précédents.

Xstrata a indiqué avoir déjà reçu des promesses de vente de la part d'actionnaires de LionOre, dont plusieurs administrateurs, représentant 19% du capital.

Selon le communiqué, l'offre présentée par le Suisse «représente le point culminant de la revue stratégique entreprise par LionOre pour apporter le plus de valeur possible à ses actionnaires».

Elle a été considérée par le conseil d'administration comme apportant la valeur «la plus attirante et la plus sûre» aux actionnaires.

Cette opération, se félicite Xstrata, va «renforcer sa position dans le secteur du nickel», et lui permettra d'en être «un acteur important». Les opérations de LionOre seront associées à celles de Xstrata Nickel, qui est déjà le quatrième plus gros producteur de nickel mondial avec une production annuelle de 110 000 tonnes de nickel raffiné.

Le président directeur général de LionOre Colin Steyn a estimé que «la réalisation de leurs bénéfices à ce moment du cycle des matières premières élimine pour les actionnaires du groupe le risque auquel ils resteraient exposés si LionOre restait indépendant, à un moment où les prix du nickel sont historiquement hauts».

Les cours du nickel ont triplé en un an. Il valait lundi matin 42,986 $ US la tonne après avoir atteint il y a deux semaines un record de 48,50 $ US la tonne.

LionOre est un producteur international de nickel et d'or, avec des activités en Australie, au Botswana et en Afrique du Sud. Il est également propriétaire de la technologie Activox de traitement hydrométallurgique des concentrés de métaux. LionOre est coté au Canada, au Royaume-Uni, en Australie et au Botswana.

Xstrata consolide ainsi son portefeuille de nickel, après l'acquisition l'année dernière pour 20 G$ US de Falconbridge, à l'issue d'une âpre bataille boursière avec un autre canadien, Inco.