Après la vague de construction de mégacentres (power centres) qui a déferlé ces dernières années sur le Québec, en raison de son retard sur le reste du Canada, l'année 2007 ne s'annonce pas comme une année de grand cru.

Laurier Cloutier

Après la vague de construction de mégacentres (power centres) qui a déferlé ces dernières années sur le Québec, en raison de son retard sur le reste du Canada, l'année 2007 ne s'annonce pas comme une année de grand cru.

Il y a en effet du mou dans la gachette des constructeurs de centres commerciaux au Québec cette année, après le lancement l'an dernier des grands chantiers du Quartier Dix30 et du Faubourg Boisbriand.

Faute de battre des records, toutefois, l'année ne sera tout de même pas mauvaise, selon les promoteurs sondés par La Presse Affaires.

En plus de travaux de rénovation, le Carrefour Candiac sera mis en chantier, à l'angle des autoroutes 30, 15 et 132. Ses premiers détaillants n'ouvriront par contre que l'automne prochain, plutôt que dès le printemps.

La construction du mégacentre n'a pas commencé l'hiver dernier, tel que prévu, a déclaré le président de Développements Iberville, Sylvan Adams. Il y a un peu de retard dans la signature des baux avec de grandes chaînes, mais la construction va démarrer d'ici mai, a-t-il assuré, après une annonce officielle le mois prochain.

La première phase du Carrefour Candiac doit porter sur 20 magasins, d'une superficie de 400 000 pieds carrés. «La demande des détaillants n'est pas plus faible, mais construire en hiver aurait coûté plus cher», a ajouté le promoteur.

Sylvan Adams n'a pas voulu identifier des locataires, mais une source a déclaré que Rona et Costco ont déjà signé leur bail.

Ivanhoé Cambridge ne projette pas de construction cette année au Québec, après le Méga-Centre Rive-Sud, de Lévis, inauguré en octobre dernier, mais cette filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec va tout de même agrandir et rénover, a déclaré le vice-président principal pour l'est du Canada, Jean Laramée.

Par contre, Ivanhoé Cambridge est en train de construire, au nord de Calgary, un mégacentre Mills de 375 millions, a souligné la directrice des communications, Hélène Brault. À Montréal, ce type de projets n'en est encore qu'à l'étude, a enchaîné Jean Laramée. «On étudie plein de projets, mais il n'y a rien d'attaché encore. On pourrait en annoncer plus tard cette année», a-t-il dit.

Entre-temps, au Centre Rockland, Ivanhoé Cambridge investit 10 millions dans de nouvelles entrées et dans l'agrandissement du magasin Sports Experts. À Place Sainte-Foy, à Québec, le promoteur va injecter 30 millions dans l'agrandissement de locaux pour le détaillant Simons, le printemps prochain. À Laval, il complète la phase IV de 60 millions du Centropolis.

Par ailleurs, après l'ouverture du Carrefour de la Rive-Sud, à Boucherville, les promoteurs Centercorp et North Americain sont en train d'investir 200 millions dans un mégacentre à Dartmouth, en face de Halifax, a de son côté déclaré le vice-président, Glenn Munro.

Au Québec, Glenn Munro s'est associé à Cherokee, pour la location des locaux du Faubourg Boisbriand, un mégacentre qui monte vite. «C'est une année intéressante, mais pas la meilleure», a-t-il reconnu.

First Capital Realty, de Toronto, a acheté plusieurs centres commerciaux au Québec, mais l'année en cours portera plutôt sur des rénovations et des agrandissements, a précisé la vice-présidente principale, Sylvie Lachance. «Ce n'est pas un ralentissement, les investissements sont différents».

Au dernier sommet de l'International Council of Shopping Centres, à Whistler-Blackcomb, le président d'Intercom Services Immobiliers, Jean-Guy Parent, n'a pas senti de ralentissement non plus mais, «c'est sûr que les centres Quartier Dix30 et Faubourg Boisbriand prennent de la place. Une cinquantaine de baux ont été signés au Faubourg Boisbriand et de 30 à 40 autres sont en négociations», a déclaré le sous-traitant.