La chaîne de magasins Club Piscine Super Fitness, de Bois-des-Filion, vient de prendre l'autoroute 407 pour son expansion à Ottawa et dans les régions de l'Ontario. Prochains arrêts: Toronto et éventuellement l'Ouest canadien.

Laurier Cloutier

La chaîne de magasins Club Piscine Super Fitness, de Bois-des-Filion, vient de prendre l'autoroute 407 pour son expansion à Ottawa et dans les régions de l'Ontario. Prochains arrêts: Toronto et éventuellement l'Ouest canadien.

La compagnie a ouvert une première grande surface à Nepean, en banlieue d'Ottawa, le 26 janvier dernier, et se prépare à en faire autant à Orléans, a déclaré à La Presse Affaires le vice-président de l'entreprise, Martin Raté.

«Club Piscine va d'abord développer Ottawa et d'autres secteurs de l'Ontario. Elle ne va pas partir de Montréal pour Toronto sans avoir fait ses classes comme il faut, a assuré Martin Raté. Le détaillant ne connaît pas encore toutes les subtilités du marché de Toronto».

Des consultants affirment à Club Piscine que la taille du marché de l'Ontario est le double de celle du Québec. «Si c'est vrai, on a du travail pour 40 ans», a lancé Martin Raté.

Diversification

Les Ontariens achètent surtout des piscines creusées, mais on n'y a jamais fait la promotion de la piscine hors-terre, a souligné le vice-président.

Et Club Piscine ne vend pas que des piscines, mais aussi des meubles de patio, des spas, des appareils d'exercices, des tables de billard et des jeux d'intérieur.

«Après avoir beaucoup diversifié sa gamme de produits, Club Piscine peut prendre de l'expansion. La compagnie n'est plus limitée à un seul secteur d'activités. Avec sa large gamme de produits, Club Piscine pourra même éventuellement s'attaquer aux Prairies, à Calgary et à Vancouver où elle peut offrir des spas», a souligné Martin Raté.

Par contre, Club Piscine va consolider aussi son emprise au Québec.

«C'est une compagnie du Québec, c'est notre force», dit le repsonsable.

Après avoir ouvert «la plus grande surface de piscines au Canada», soit de 125 000 pieds carrés, à Laval, le mois dernier, M. Raté prévoit de deux à trois autres magasins au Québec au cours des prochains mois, soit à Cowansville, Saint-Constant et Rivière-du-Loup. Martin Raté regarde aussi dans la région de Rouyn-Noranda.

Les nouveaux investissements au Québec atteindront de cinq à dix millions, à raison de deux à trois millions par magasin. «À Laval, ça a coûté plus cher, mais à Rouyn-Noranda, il faudra beaucoup moins de capitaux. Les magasins disposent en moyenne de 30 000 à 50 000 pieds carrés», a noté le vice-président.

Club Piscine regroupe maintenant 34 franchisés qui exploitent 38 magasins, avec 2000 employés, mais jusqu'à 3500 durant la saison estivale. Les ventes dépassent 200 millions et Martin Raté prévoit plus de 220 millions à la fin de 2007, seulement au Québec.

Sous la présidence de Robert Aumont, Club Piscine a commencé modestement en 1991, avec un magasin-entrepôt de 22 000 pieds carrés. En 1992, c'est l'ouverture de deux magasins, à Longueuil et Brossard. En 1993, la compagnie en a ouvert un autre, à Laval, et en 1996, son réseau atteignait 12 succursales. «Puis, tout à déboulé», a raconté Martin Raté.

La société est-elle le leader au Québec? «Ça a tout l'air, mais on n'aime pas ça se vanter», répond le responsable. Le plus proche concurrent? «Ça dépend des secteurs d'activités. Dans les meubles de patio, ça peut être Rona et Wal-Mart. Dans les piscines, c'est Trévi dans le grand Montréal et des détaillants indépendants dans les régions».

Dans les spas, les appareils d'exercices, les tables de billard et les jeux d'intérieur, la concurrence ne manque pas.

Et Club Piscine Super Fitness a toujours des projets d'expansion, a conclu Martin Raté.