La restructuration du fabricant de produits d'éclairage Divcom (V.DVQ) a pesé lourd sur ses résultats du quatrième trimestre, le forçant à creuser sa perte malgré une hausse de 70% de ses revenus.

Presse Canadienne

La restructuration du fabricant de produits d'éclairage Divcom [[|ticker sym='V.DVQ'|]] a pesé lourd sur ses résultats du quatrième trimestre, le forçant à creuser sa perte malgré une hausse de 70% de ses revenus.

La réorganisation de l'entreprise en quatre mégacentres a entraîné une charge extraordinaire de 575 000 $ au dernier trimestre de son exercice 2006, portant le coût total de sa restructuration à 762 000 $.

Éclairage Divcom a ainsi affiché mercredi une perte nette de 347 000 $, soit un cent par action, pour le trimestre terminé le 30 novembre, contre une perte nette de 234 000 $, ou zéro cent par action, à la même période l'an dernier.

Le chiffre d'affaires a cependant progressé à 10,5 M$, comparativement à 6,2 M$ au même trimestre un an plus tôt.

«Le point de mire de Divcom en 2006 consistait à créer de l'avoir pour les actionnaires à long terme en consolidant nos acquisitions afin de nous assurer une position solide pour concurrencer de façon rentable», a indiqué dans un communiqué le président et chef de la direction, Aslam Khatri.

«La décision de restructurer nos activités en quatre mégacentres était la bonne, même si les frais de restructuration connexes ont considérablement réduit notre bénéfice par action au cours des troisième et quatrième trimestres», a poursuivi M. Khatri.

La restructuration, terminée à la fin du quatrième trimestre, devrait engendrer des économies annuelles de 1 M$ dès 2007, a-t-il estimé.

Pour l'ensemble de l'année, le bénéfice net s'est établi à 44 000 $, soit zéro cent l'action, à partir de revenus de 42,7 M$. L'année précédente, le bénéfice net était de 642 000 $, ou 2 cents par action, tandis que le chiffre d'affaires était de 24,1 M$.

Trois des quatre nouveaux mégacentres de Divcom sont au Québec, soit à Saint-Hyacinthe, à Pointe-Claire et à Prévost, tandis que le dernier est aux États-Unis, en Ohio. L'entreprise montréalaise réalise environ 60% de son chiffre d'affaires aux États-Unis.

L'action de Divcom, transigée à la Bourse de Toronto depuis novembre dernier, a pris un cent mercredi, soit 3%, pour clôturer les échanges à 33,5 cents.