Au lendemain de l'approbation d'une nouvelle convention collective par les employés du Massif de la Petite-Rivière-Saint-François, la direction du groupe va maintenant de l'avant avec son projet de 230 M$, toutes les conditions préalables étant désormais réalisées.

Jean-François Cloutier

Au lendemain de l'approbation d'une nouvelle convention collective par les employés du Massif de la Petite-Rivière-Saint-François, la direction du groupe va maintenant de l'avant avec son projet de 230 M$, toutes les conditions préalables étant désormais réalisées.

Le lancement officiel devrait avoir lieu avant la fin de la saison de ski, au cours duquel la direction dévoilera ses principaux partenaires.

La première étape consiste en la réfection partielle de la voie ferrée de 137 km reliant Québec à Baie-Saint-Paul, au coût de 16 M$, où circulera un train touristique.

La fin des travaux est prévue pour l'été 2008.

Vient ensuite la réfection d'une ferme au coeur de Baie-Saint-Paul (fin des travaux prévue hiver 2008), qui sera transformée en complexe hôtelier 4 étoiles, abritant notamment un spa, une salle de spectacle de 500 places et un marché public.

Quatre cents unités d'hébergement de courte durée sont prévues.

Le domaine skiable du Massif devrait quant à lui s'agrandir de 30% d'ici cinq ans, période que se donne la direction pour finaliser son projet.

Celle-ci s'attend à recevoir par la suite 30 % de clientèle internationale et 70 % de clientèle locale.