Le concepteur de simulateurs de vol CAE (T.CAE) a annoncé mercredi avoir conclu plusieurs contrats au Canada, aux États-Unis et en Grande-Bretagne, pour une valeur totale de 41 M$.

Presse Canadienne

Le concepteur de simulateurs de vol CAE [[|ticker sym='T.CAE'|]] a annoncé mercredi avoir conclu plusieurs contrats au Canada, aux États-Unis et en Grande-Bretagne, pour une valeur totale de 41 M$.

Au pays, CAE, dont le siège social est situé à Montréal, a remporté auprès du ministère de la Défense nationale un contrat, qui s'étalera sur les quatre prochaines années, évalué à 10 M$.

CAE a expliqué que le ministère faisait de plus en plus appel à la modélisation et à la simulation pour la satisfaction de besoins divers qui concernent aussi bien l'élaboration de doctrines et les études de recherche et développement, que l'expérimentation et la formation.

En vertu du contrat, CAE sera le maître d'oeuvre de la fourniture des services de conseil, d'ingénierie et de gestion de projet demandés par la Défense.