La valeur des permis de bâtir au Canada a augmenté de 11,3% en janvier dernier par rapport au mois précédent, atteignant le sommet de 6,3 G$.

Presse Canadienne

La valeur des permis de bâtir au Canada a augmenté de 11,3% en janvier dernier par rapport au mois précédent, atteignant le sommet de 6,3 G$.

Il s'agissait de la troisième fois en quatre mois qu'elle dépassait la barre des 6 G$.

La croissance est attribuable aux fortes augmentations de la valeur des permis de construction résidentielle et non résidentielle.

Selon Statistique Canada, ces résultats laissent présager un printemps occupé sur les chantiers de construction, la valeur des permis de bâtir étant un indicateur avancé de l'activité de construction.

La valeur des permis de construction non résidentielle a donc augmenté de 19,3% et a atteint un sommet de 2,6 G$ en janvier, ce qui représente un troisième accroissement mensuel au cours des quatre derniers mois. La hausse inscrite en janvier s'explique en grande partie par la montée en flèche de la valeur des permis de construction industrielle et institutionnelle en Ontario, a expliqué Statistique Canada.

Dans le secteur résidentiel, la valeur des permis de bâtir a crû de 6,3% et a atteint 3,7 G$, après avoir connu deux diminutions mensuelles. Il s'agit du troisième total mensuel en importance jamais enregistré. Les intentions ont augmenté dans les composantes unifamiliale et multifamiliale.

L'activité dans la construction au printemps au Canada pourrait toutefois être inégale, si on en croit les données par province fournies par l'agence fédérale qui suggèrent des reculs dans six provinces.

L'Alberta, notamment, a connu une baisse de 7,2%, alors que le Québec et le Nouveau-Brunswick ont enregistré, respectivement, des reculs de 7,4 et 8,5%.

La progression, en janvier, a été menée par l'Ontario qui a réalisé une augmentation au chapitre de la valeur des permis de bâtir de 31%.

La Colombie-Britannique ainsi que la Saskatchewan ont aussi affiché de bonnes performances, soit des augmentations de 26,1 et de 31,4% respectivement.

De janvier 2006 à janvier 2007, l'augmentation de la valeur des permis de bâtir au Canada a été de 36,2%.