Source ID:; App Source:

15 trucs pour dépister un odomètre trafiqué

1- Lorsque vous téléphonez pour obtenir des informations sur un véhicule vendu d'un particulier, ne dites pas à la personne qui vous répond la marque du véhicule qui vous intéresse. S'il s'agit d'un faux particulier qui a plusieurs modèles à vendre, il sera forcé de vous demander de quel modèle vous parlez. Vous saurez à qui vous avez affaires.

2- Méfiez-vous si un vendeur offre d'aller vous rencontrer chez-vous. Soyez sur vos gardes s'il vous donne rendez-vous dans le stationnement d'un édifice à appartement (rien ne prouve qu'il y demeure vraiment) ou, pire encore, dans le stationnement d'un commerce.

3- Posez-vous des questions, si un vendeur demande un bon prix pour un véhicule avec un faible kilométrage. Rappelez-vous qu'un véhicule roule en moyenne 20 000 kilomètres par année.

4- Exigez les factures d'entretien du véhicule sur lequel figure le kilométrage.

5- Téléphonez au concessionnaire qui s'est occupé du véhicule.

6- Les mécaniciens collent parfois une étiquette dans le pare-brise, afin de rappeler au conducteur le kilométrage de son prochain changement d'huile, explique Roxane Héroux, porte-parole de CAA-Québec. Jetez-y un coup d'oeil!

7- Les mécaniciens apposent aussi des étiquettes lorsqu'ils changent des pièces de la voiture. Plusieurs composantes n'ont pas à être changé avant 100 000 kilomètres. Soyez à l'affût.

8- Portez attention à des détails révélateurs, comme l'usure du siège du conducteur ou l'état des pédales. Parfois, la peinture d'une voiture a été refaite pour maquiller son âge, mais l'état du pare-brise (égratignure, pico, etc.) ne ment pas.

9- Le vendeur ne sait pas comment fonctionnent les vitres électriques, l'essuie-glace arrière C'est louche!

10- L'idéal reste que faire inspecter le véhicule par un spécialiste. Par contre, une bonne inspection fera ressortir les problèmes mécaniques, dit George Iny. Sur le site web de l'APA, on trouve la référence d'un spécialiste qui offre un service d'inspection mobile.

11- Évitez les démonstrateurs vendus à rabais par les concessionnaires. Ça ne vaut pas le coût, selon M. Iny, car les risques que l'odomètre ait été modifié, ou que de petites collisions aient été maquillées, sont trop importants.

12- Vérifiez l'historique du véhicule auprès de la SAAQ. Vous y trouverez le kilométrage déclaré, lors des transactions dont il a fait l'objet depuis 2001. Impossible de remonter plus loin.

13- Si l'auto vient de l'extérieur de la province, la SAAQ n'affiche pas sa petite histoire. Redoublez de vigilance! Fouillez son passé, en consultant Car Fax ou Car Proof.

14- Si vous avez été piégé par un trafiquant d'odomètre, portez plainte à la Gendarmerie royale du Canada au (514) 939-8307.

15- Voici les liens internet utiles:

www.apa.ca

www.caaquebec.com

www.saaq.gouv.qc.ca

www.carproof.com/default.asp

www.carfax.com




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer