Husky Injection Molding Systems (T.HKY) un leader mondial dans son domaine et une des entreprises canadiennes les plus respectées, a indiqué, jeudi, qu'elle a entrepris une révision de ses orientations «qui comprendra l'éventualité d'une vente d'une partie ou de la totalité de ses actions, ou un regroupement stratégique avec une autre entreprise».

Presse Canadienne

Husky Injection Molding Systems [[|ticker sym='T.HKY'|]] un leader mondial dans son domaine et une des entreprises canadiennes les plus respectées, a indiqué, jeudi, qu'elle a entrepris une révision de ses orientations «qui comprendra l'éventualité d'une vente d'une partie ou de la totalité de ses actions, ou un regroupement stratégique avec une autre entreprise».

Huksy a retenu les services de Citigroup Global Markets pour la conseiller dans cet examen, mais elle a prévenu qu'une transaction n'est pas assurée.

«Depuis dix ans, nous avons réalisé des investissements considérables pour développer notre plateforme technologique de pointe, développer nos marchés et notre réseau de distribution, améliorer nos opérations et construire une équipe de gestion solide, a déclaré le fondateur de l'entreprise Robert Schad, qui détient 44 % de ses actions. Et même si la position concurrentielle d'Husky s'en est trouvée renforcée, nous ne croyons pas que cette position est reflétée par notre valorisation boursière actuelle.»

Husky, qui est fréquemment considérée comme un des meilleurs employeurs au Canada, est le premier fournisseur mondial de machines servant à fabriquer des produits de plastique.

Elle a des usines au Canada, aux États-Unis, au Luxembourg et en Chine, et elle compte des clients dans plus de 100 pays.

Les plus récents résultats financiers de l'entreprise font état d'une perte de 7,7 M$ US, mieux que la perte de 9,3 M$ US enregistrée un an plus tôt, et de ventes en hausse de 175,9 M$ US à 191,5 M$ US.