Le titre du détaillant en ligne Amazon.com a agressé vendredi, au lendemain de résultats en baisse.

LaPresseAffaires.com et AFP

Le titre du détaillant en ligne Amazon.com a agressé vendredi, au lendemain de résultats en baisse.

Le bénéfice de l'entreprise a chuté de la moitié au quatrième trimestre, à cause de charges fiscales plus lourdes.

Amazon rapporte un bénéfice net de 98 M$ US ou 0,23 $ l'action, comparativement à 199 M$ ou 0,47 $ l'action à la même période l'an dernier. Le quatrième trimestre est habituellement le plus fort en raison de la période des Fêtes.

Le titre, qui avait monté jeudi dans l'attente des résultats, a perdu 1,31 $ ou 3,4 % à 37,39 $ US.

Au Québec, les profits de Ciment Saint-Laurent ont quadruplé en 2006, atteignant le montant record de 83,2 millions par rapport à 20,6 M$ en 2005.

Au quatrième trimestre, ils ont cependant chuté de 2 M$, à 15,2 M$.

L'action a monté de 0,54 $ ou 1,8 % à 29,99$.

Tembec, dont les résultats ont été mal accueillis jeudi, a repris 0,07 $ ou 2,6 % à 2,77 $.

Le TSX a cédé 33 points ou 0,3 % à 13 111,6.

La Bourse de New York a terminé la séance sur une note indécise, après un rapport sur l'emploi américain qui a fait état d'une inflation salariale modérée.

Le Dow Jones a cédé 20 points ou 0,2 % à 12 653,5, le Nasdaq huit points ou 0,3 % à 2475,9 et le S&P 500 deux points ou 0,2 % à 1448,4.

Tous ces indices clôturent plus haut que vendredi dernier.

Principale nouvelle économique de la journée aux États-Unis, le marché du travail américain a créé 111 000 emplois en janvier, soit moins que les 150 000 attendus, et le chômage a progressé à 4,6% de la population active.

Cependant, le ministère a fortement révisé les chiffres des mois précédents, à 206 000 en décembre contre 167 000 annoncé dans un premier temps et à 196 000 pour novembre au lieu de 154 000.

Par ailleurs, le salaire horaire moyen a progressé de 3 cents à 17,09 dollars, ce qui représente une hausse de 0,2% sur un mois, inférieure aux attentes des analystes qui tablaient sur +0,3%.

Ces chiffres ont été largement salués par les analystes boursiers.