Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Le conseil

Guide pratique gratuit pour stimuler l’engagement

Vous avez l’impression que certains employés ont démissionné silencieusement de leur poste ? Ils s’absentent de façon fréquente sans raison expliquée ? Ils évitent les autres collègues et ne participent pas aux activités de groupe ? Altrum, entreprise québécoise spécialisée en reconnaissance des employés, propose un guide gratuit dans lequel vous trouverez des trucs pour réengager vos équipes et favoriser un environnement de travail positif. Par exemple, faire régulièrement des sondages éclair et anonymes sur la satisfaction des employés permet de savoir en temps réel ce qui se passe dans leur tête. Une fois par année, ce n’est manifestement pas assez. Autre stratégie : la communication. Écoutez-les en les regardant avec empathie. « La lecture du langage corporel est un moyen puissant de confirmer les indices verbaux », indique le guide, qui précise que « lorsque les employés se sentent entendus et appréciés, ils travaillent plus dur et plus intelligemment pour offrir de la valeur ».

Source : Altrum

Consultez le site d’Altrum

PHOTO KENT NISHIMURA, THE NEW YORK TIMES

Shou Zi Chew, PDG de TikTok

La phrase

« Avec le temps, la confiance viendra »

C’est ce qu’a affirmé le PDG de TikTok dans une entrevue accordée au magazine américain Wired. Shou Zi Chew, qui a grandi à Singapour, est devenu PDG de l’entreprise chinoise en 2021. Il a fait ses études au Royaume-Uni, travaillé pour Goldman Sachs, rejoint la société de capital-risque DST Global, où il a dirigé une équipe d’investisseurs dans ByteDance. Shou Zi Chew croit qu’on se méfie de TikTok à cause de ses origines chinoises – et le gouvernement qui espionne ouvertement ses citoyens –, mais il pense qu’il a adopté des approches très sérieuses pour essayer de gagner cette confiance et de combler ce fossé, notamment en plaçant les données dans un environnement tiers.

Source : Wired

Lisez un article de Wired (en anglais)

L’inspiration

Comment des Australiens âgés restent engagés et heureux au travail

Alors que les Australiens vivent plus longtemps et en meilleure santé, de plus en plus de gens prennent leur retraite plus tard, rapporte ABC News Australia. Les chiffres de l’Australian Bureau of Statistics (ABS) montrent que l’âge moyen des personnes qui prennent leur retraite est passé de 57,4 en 2004-2005 à 64,8 en 2022, la moyenne globale des 20 dernières années étant de 61,4. Qu’est-ce qui motive les travailleurs âgés à rester sur le marché du travail ? Un manutentionnaire de fret de 77 ans raconte qu’il aime travailler aux côtés des jeunes à cause de leur énergie contagieuse. « Ce qui compte vraiment le plus, c’est le respect que nous avons les uns pour les autres », dit-il, précisant qu’il est soutenu, bien entouré, traité avec gentillesse et professionnalisme. Une trentaine d’entreprises australiennes offrent maintenant un congé aux grands-parents, ce qui leur permet de s’absenter jusqu’à trois jours lors de la naissance de leurs petits-enfants et de prêter main-forte aux nouveaux parents. Un autre Australien confie qu’il a pris sa retraite à 80 ans après avoir enseigné les métiers techniques au secondaire pendant 30 ans, sa deuxième carrière, où il s’est épanoui.

Source : ABC News Australia

Lisez un article d’ABC News Autralia (en anglais)

La tendance

Bureau bruyant : nuisance et occasion commerciale

Après des années de télétravail, les employés de l’après-pandémie sont aux prises avec les distractions au bureau, rapporte le magazine Forbes. Les solutions vont des cabines téléphoniques au bureau aux bibliothèques en passant, étonnamment, par l’ajout de davantage de son. Le vice-président du marketing chez Argent, un portefeuille intelligent de cryptomonnaies, témoigne que lorsqu’il essaie de travailler, les distractions et le bruit de son bureau ouvert le rendent 40 % moins productif qu’à la maison. La musique qui s’échappe des écouteurs et les voix de ses collègues attirent son attention tandis que le bruit des ingénieurs en logiciel qui tapent sur leurs claviers lui tape sur les nerfs. Toutes ces plaintes représentent une occasion commerciale. Des fournisseurs vendent maintenant avec succès de tout. Il y a des services de distribution de sons de la nature pour étouffer les voix, tandis que les fabricants de meubles proposent des matériaux qui tiennent compte de l’acoustique. Certains employeurs distribuent des écouteurs antibruit et construisent même des outils pour aider les travailleurs à alerter leurs collègues lorsqu’ils ont besoin de se concentrer.

Source : Forbes

Lisez un article de Forbes (en anglais)

Le truc

Trois façons de surmonter les baisses de ventes estivales

Les deux tiers des entreprises souffrent d’une baisse des ventes durant l’été, rapporte le magazine Entrepreneur, qui propose trois solutions. 1. Envoyez des cartes postales chaque semaine ; elles génèrent 600 % de revenus supplémentaires par client potentiel. Les cartes postales ne semblent pas aussi attrayantes qu’une publicité tape-à-l’œil sur les réseaux sociaux, mais elles laissent une impression durable. Les recherches montrent que le publipostage a un taux d’engagement moyen de 95 %. De plus, l’efficacité des cartes postales n’est pas surprenante en raison de la lassitude croissante du numérique. 2. Augmentez votre budget marketing dans les quatre à six semaines précédant l’été pour avoir plus de clients potentiels dans le pipeline. Vous pouvez envoyer des cartes postales supplémentaires, créer plus de publicités vidéo pour Instagram ou YouTube, ou embaucher un autre professionnel de la vente pour effectuer des appels téléphoniques, envoyer des textos et faire des suivis. 3. Réactivez les anciens clients avec de nouvelles offres. Pour les contacts que vous avez depuis des années et qui n’ont toujours pas acheté de produit, envoyez-leur une offre spéciale par courrier.

Source : Entrepreneur

Lisez un article d’Entrepreneur (en anglais)