En dépit d’une année bousculée par la crise sanitaire et qui s’est terminée par une cyberattaque paralysante sur ses systèmes informatiques, le groupe Promutuel Assurance est parvenu à des résultats records pour son exercice 2020.

Martin Vallières
Martin Vallières La Presse

Divulgué mardi, lors de l’assemblée générale du regroupement de 16 mutuelles régionales en assurance dommages, le rapport annuel 2020 de Promutuel affiche des revenus consolidés de primes en hausse de 3,6 %, à 950 millions, ainsi qu’un résultat net (surplus) record de 138 millions.

En conséquence, le rendement de l’avoir des membres de l’assureur a grimpé de 3,6 points, à 21 %, alors que l’actif consolidé a grossi de 17 %, au montant de 1,84 milliard comptabilisé au 31 décembre 2020.

En entrevue avec La Presse, la chef de la direction de Promutuel Assurance, Geneviève Fortier, s’est dite « très fière du chemin parcouru durant cette année 2020 de tous les défis ». D’abord, explique-t-elle, Promutuel était déjà bien engagée en début d’année dans son processus de révision et de resserrement de son offre de produits et services en assurance dommages, notamment dans le secteur agricole.

Baisse des coûts de sinistres

Au fil de la pandémie, Promutuel a pu bénéficier pleinement d’une baisse imprévue des coûts de sinistres en assurance auto et en assurance habitation. D’une part, les automobilistes assurés ont réduit leurs déplacements durant le confinement. D’autre part, les assurés résidentiels étaient davantage à domicile pour intervenir rapidement en cas d’incident.

Ensuite, poursuit Mme Fortier, lorsque les systèmes informatiques de Promutuel ont été paralysés en décembre par une cyberattaque, les « équipes se sont mobilisées rapidement pour mettre en place ce qu’il fallait qu’il soit fait pour repartir de la bonne façon, tout en continuant le service à [ses] membres-assurés ».

En fin de compte, la panne informatique aura duré plusieurs semaines jusqu’au redémarrage progressif en février 2021. Selon Promutuel, la cyberattaque aurait été limitée à la sécurité des renseignements personnels de 4564 « employés actuels et passés » de la mutuelle d’assurance, mais sans toucher les renseignements de compte des 652 000 membres assurés. Les employés affectés ont été inscrits par Promutuel à un service de surveillance et de protection de leurs renseignements personnels et de leur dossier de crédit pendant cinq ans.

Il fallait faire vite, mais aussi faire bien pour qu’on reparte ça de la bonne façon. Avec le recul, je pense qu’on a bien fait les choses. Aussi, nos membres-assurés sont restés avec nous durant cette épreuve difficile. À preuve, notre taux de renouvellement de polices d’assurance demeure à un niveau record de 98 %.

Geneviève Fortier, chef de la direction de Promutuel Assurance

N’empêche, les enquêtes sur cette cyberattaque se poursuivent avec les autorités policières et les régulateurs en services financiers et d’assurance. « L’origine de la cyberattaque a été identifiée à l’extérieur de Promutuel, confie Geneviève Fortier, sans pouvoir en divulguer davantage. Les informations sur son origine demeurent protégées pour le moment, même à l’interne, afin que les enquêtes puissent poursuivre leur cours auprès des autorités policières et des régulateurs concernés. »

Et par rapport à la suite des priorités d’affaires chez Promutuel ? « Nous avons un plan ambitieux de croissance rentable qui nous permettra de continuer à bonifier l’expérience de nos membres-assurés, tout en assurant la compétitivité et la pérennité de Promutuel, affirme Mme Fortier. Avec 8 % des parts de marché de l’assurance dommages au Québec, il reste de la place pour que Promutuel étende sa présence dans plusieurs régions. De même que dans certaines niches du marché qui pourraient s’ajouter à nos quatre lignes d’affaires (auto, habitation, commercial, agricole). »