(New York) L’agence américaine de la concurrence a annoncé lundi que des personnes se faisant passer pour Elon Musk avaient volé plus de 2 millions de dollars à des investisseurs depuis octobre dans des arnaques aux cryptomonnaies.

Agence France-Presse

Ce type d’escroquerie repose sur « la promesse qu’une célébrité associée aux cryptomonnaies va multiplier les cryptomonnaies que vous envoyez vers son portefeuille et vous les renvoyer », indique la Federal Trade Commission (FTC).

Les tweets et déclarations publiques d’Elon Musk, patron de Tesla et de SpaceX, ont tendance à faire vivement réagir le cours de plusieurs cryptomonnaies.

Son enthousiasme pour le bitcoin a ainsi contribué à l’ascension fulgurante de la plus célèbre des cryptomonnaies ces derniers mois.

Musk fait faire le yoyo au bitcoin

Mais dans un revirement spectaculaire la semaine dernière, l’entrepreneur milliardaire a annoncé que Tesla n’accepterait plus le bitcoin comme moyen de paiement, jugeant trop polluante la devise virtuelle, dont la création nécessite d’immenses quantités d’énergie.

Dimanche soir, en réponse à une publication Twitter, M. Musk avait laissé entendre que sa compagnie pourrait même se débarrasser des bitcoins en sa possession, ce qui a fait tomber le cryptoactif à son plus bas niveau depuis février.

« Pour mettre un terme à toute spéculation, Tesla n’a pas vendu de bitcoin », a-t-il toutefois rectifié lundi sur le réseau social, provoquant un rebond du cours.  

Le fervent soutien de M. Musk au dogecoin a également propulsé le prix de cette cryptomonnaie, créée au départ comme une plaisanterie.

Forte hausse des tentatives d’escroquerie

L’intérêt croissant pour les cryptoactifs s’est accompagné d’une très forte hausse des tentatives d’escroquerie.  

Selon la FTC, 7000 personnes ont fait part de pertes s’élevant à plus de 80 millions de dollars dans ce domaine entre octobre dernier et mars.

Par rapport à la même période un an auparavant, les signalements ont été multipliés par presque 12 et les montants volés ont augmenté de près de 1000 %.

La perte médiane issue d’une arnaque aux cryptomonnaies est de 1900 dollars, indique la FTC, qui précise que les personnes âgées de 20 à 49 ans sont les plus susceptibles de se faire escroquer.