Au moment où le Québec a besoin de tous les travailleurs disponibles pour sa relance économique, les entrepreneurs québécois Danièle Henkel, de DanièleHenkel.TV, et Arnaud Granata, d’Infopresse, lancent ce jeudi un nouveau programme de formation et de bourses axé sur la diversité et l’inclusion.

Isabelle Dubé Isabelle Dubé
La Presse

Mme Henkel et M. Granata avaient commencé à réfléchir à des solutions pour encourager l’inclusion dans les entreprises bien avant que le mot devienne au goût du jour. Représentant eux-mêmes la diversité, elle en tant que femme immigrante et lui, issu de la communauté LGBTQ+, ils ont été confrontés aux défis que représente cette diversité dans le monde du travail.

Coup de foudre virtuel

Les deux entrepreneurs affirment que rien ne les destinait à se rencontrer en temps dit normal. La pandémie les a réunis par hasard lors d’un Zoom et ils ont eu le coup de foudre pour leurs valeurs communes.

« On a des marques qui sont très différentes, deux générations différentes, deux entreprises différentes, mais quand on s’est rencontrés virtuellement, on a eu une connexion de valeurs. On ne s’est physiquement rencontrés que la semaine dernière ! », s’exclame avec enthousiasme Arnaud Granata, lors d’un entretien en vidéoconférence avec La Presse en compagnie de Danièle Henkel.

Au fil de leurs rencontres virtuelles, il est devenu clair qu’ils devaient créer un concept qui irait au-delà des traditionnelles formations. Ils se disent heureux d’avoir réussi leur pari. « C’est un programme innovant, rassembleur, qui n’existe nulle part », soutient Danièle Henkel.

Une certification et des bourses

Le concept regroupe deux segments. Tout d’abord, il y a la Certification en leadership inclusif et participatif qui débutera à l’automne. Il s’agit d’une formation en ligne de 10 semaines, à raison d’une demi-journée par semaine, regroupant 20 gestionnaires et entrepreneurs qui apprendront à maîtriser le leadership participatif, l’inclusion et l’empathie. Des entrepreneurs invités offriront aussi des moments de codéveloppement, de mentorat et de coaching avec les participants.

Or, pour que cette formation ait un sens, il fallait la rendre immersive, expliquent les deux créateurs.

« On s’est rendu compte, Arnaud et moi, que quand les gens voient, entendent et vivent la diversité, ils en viennent à la conclusion que ce n’est peut-être pas si compliqué », relate Danièle Henkel, qui a vu les effets concrets de la campagne « Embauchez une personne handicapée » dans laquelle elle sensibilisait ses pairs entrepreneurs et les employeurs.

« Il n’y a rien de mieux que d’être dans l’action et de faire vivre la diversité, car on peut en parler jusqu’à demain, mais il n’y a rien qui change à la vitesse que ça devrait. »

La diversité sera donc intégrée dans la formation. Non seulement des formateurs et des entrepreneurs invités seront issus de la diversité, mais aussi il y aura dans chaque cohorte cinq participants issus de la diversité accueillis gratuitement grâce aux bourses pour la diversité entrepreneuriale. Des organismes et associations sur le terrain qui représentent les minorités s’occuperont de les attribuer, notamment Femmessor, Fondation Émergence et l’Office des personnes handicapées du Québec.

Notre grand rêve, c’est qu’un gestionnaire de la Banque Nationale soit à côté d’un nouvel arrivant bardé de diplômes, mais qui ne sait pas comment s’y prendre. Ou à côté de quelqu’un de la communauté LGBTQ+ et que, au terme de la formation, il y ait des projets qui vont naître et des embauches qui vont se faire.

Danièle Henkel

La Certification en leadership inclusif et participatif sera accessible par le site d’Infopresse, puisque l’entreprise a déjà une plateforme bien organisée pour les formations.

Lors d’un évènement privé qui s’est tenu lundi, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a salué l’initiative des deux entrepreneurs.

« Cette formation destinée aux leaders ne pourra qu’appuyer la mise en place de milieux de travail inclusifs qui misent d’abord et avant tout sur les compétences de chacun pour faire face aux multiples enjeux dans ce contexte de relance de notre économie », a déclaré le ministre Boulet.

Lien vers le programme