(Calgary) TC Énergie a indiqué jeudi qu’elle s’attendait à inscrire une charge « substantielle » à ses résultats financiers du premier trimestre en raison de la décision du nouveau président américain, Joe Biden, de révoquer le permis présidentiel de son projet de pipeline Keystone XL.

Publié le 18 févr. 2021
La Presse Canadienne

La société n’est pas encore capable de préciser quel sera le montant de cette charge, qui devrait être essentiellement hors trésorerie, mais elle étudie ses options.

En outre, TC Énergie a précisé qu’elle réévaluait la viabilité de certains projets qui étaient jusqu’ici associés à Keystone XL.

L’entreprise a annoncé jeudi qu’elle hausserait son dividende trimestriel pour le porter à 87 cents par action, comparativement à 81 cents précédemment, et dévoilé un profit en hausse pour son quatrième trimestre, comparativement à la même période un an plus tôt.

Le bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires a atteint 1,12 milliard, soit 1,20 $ par action, à partir de revenus totalisant 3,30 milliards pour le trimestre clos le 31 décembre. En comparaison, TC Énergie avait engrangé un profit de 1,11 milliard US, soit 1,18 $ par action, au même trimestre en 2019, à partir de revenus de 3,26 milliards.

Le bénéfice ajusté a atteint 1,15 $ par action au plus récent trimestre, un résultat en hausse par rapport à celui de 1,03 $ par action du quatrième trimestre de 2019.

Les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice ajusté de 1,01 $ par action, à partir de revenus de 3,44 milliards, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.