(Ottawa) Les frustrations suscitées par les efforts des gouvernements pour gérer la pandémie de COVID-19 ont conduit les grandes entreprises de ce pays à prendre certaines choses en main pour éviter de nouveaux confinements.

Jordan Press
La Presse Canadienne

La Chambre de commerce du Canada a dévoilé mardi matin un groupe consultatif de 20 chefs et cadres supérieurs pour aider les entreprises, grandes et petites, à gérer leurs activités en tenant compte des restrictions et des problèmes de santé publique.

Parmi le groupe se trouvent notamment les dirigeants de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Cogeco, WestJet et CAE, ainsi que les présidents des fabricants de vaccins Pfizer Canada et Providence Therapeutics.

Le président de la Chambre, Perrin Beatty, a indiqué que les entreprises concernées chercheraient des moyens de protéger leurs employés et clients et contribueraient aux efforts de vaccination.

Parmi les points à l’ordre du jour du groupe figureront des moyens d’encourager les salariés à se faire vacciner et des protocoles d’utilisation des tests rapides qui ont croupi dans les entrepôts, malgré les demandes répétées des entreprises pour leur utilisation.

M. Beatty estime que le manque de stratégie gouvernementale sur l’utilisation des tests rapides est un véritable obstacle à la réouverture sécuritaire de certaines parties de l’économie.

Il ajoute que ne rien faire en attendant que tout le monde soit vacciné serait trop long et que les entreprises doivent être prêtes à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour accélérer le rythme des injections et l’utilisation des équipements de protection individuelle.

« Il ne s’agit pas simplement de rester à l’écart et de dire au gouvernement ce qu’il devrait faire, mais de déterminer quelles mesures les entreprises peuvent elles-mêmes prendre pour aider à protéger leurs clients et leurs employés », a indiqué M. Beatty.

Le chemin qui mène à la reprise économique est lié à celui de la pandémie et à la rapidité à laquelle la vaccination a lieu, ce qui « pourrait, de façon réaliste, prendre plusieurs mois », a observé mardi le Fonds monétaire international.

Dans un rapport sur réponse fédérale à la pandémie, le FMI a souligné que le Canada devrait rester concentré sur la vaccination, sans abandonner les « efforts de mitigation » pour réduire « les risques associés aux contacts sociaux tout en minimisant les perturbations économiques ».

La Chambre de commerce et d’autres groupes d’entreprises ont poussé les gouvernements pendant des mois à utiliser des tests rapides comme moyen d’aider à gérer la pandémie de COVID-19, plutôt que d’alterner entre les confinements et les réouvertures.

Des groupes d’affaires ont livré en janvier un tel message au premier ministre Justin Trudeau et aux premiers ministres des provinces, les avertissant de l’existence d’un sentiment « d’impuissance et de victimisation » chez les entreprises et les travailleurs.

La lettre aux premiers ministres notait combien les groupes d’affaires étaient impatients de faire partie de solutions plus larges pour gérer la pandémie et retourner plus rapidement aux conditions normales.

Depuis, il est aussi apparu une impression croissante que les autorités ne semblent pas tirer les leçons des cycles précédents, ce qui a mené à une approche inefficace, selon certains dirigeants d’entreprise.

« Il y a des frustrations, mais l’objectif n’est pas de critiquer le gouvernement, c’est d’aider le gouvernement et de faire tout ce que nous pouvons, soit de concert avec le gouvernement, soit par nous-mêmes, pour être en mesure de protéger la santé publique et d’accélérer les réouvertures », a précisé M. Beatty.

Il ajoute que le temps est essentiel pour certains secteurs de l’économie, y compris les petites et moyennes entreprises et le secteur touristique du pays, qui planifie la saison estivale des voyages.

La saison du tourisme a été grandement ralentie l’année dernière, alors que le nombre de voyages a chuté, et on craint que cette année soit semblable si les voyagistes, par exemple, ne savent pas si un hôtel ou un restaurant sera ouvert ou si un festival aura lieu.