Le syndicat Unifor et VIA Rail ont annoncé samedi une entente de principe au sujet du renouvellement de la convention collective de plus de 2400 travailleurs.

La Presse Canadienne

L’entente couvre des préposés à l’entretien, du personnel du service à bord, des chefs, des agents de vente et du personnel du service à la clientèle chez VIA Rail, a indiqué Unifor.

« Plusieurs avancées en matière de droit des droits des travailleurs ont été possibles grâce à eux, a déclaré le directeur québécois du syndicat, Renaud Gagné. Avec le contexte actuel de la pandémie, nos membres sont grandement affectés. »

Les deux partis n’ont pas révélé les modalités de l’entente. Celles-ci ne seront dévoilées qu’après ratification par les membres. Les votes auront lieu au cours des prochaines semaines.

La nouvelle convention de deux ans remplace celle venue à échéance le 31 décembre 2019. Unifor dit que les négociations avaient débuté en octobre 2019 et ont été menées ces derniers mois à distance, avec l’aide de médiateurs désignés par le gouvernement fédéral.

La partie patronale s’est dite heureuse d’être parvenue à cette entente.

« Nous attendons avec intérêt leur ratification, a déclaré Patricia Jasmin, cheffe des Services financiers de VIA Rail. Cette étape positive reflète l’engagement et le travail acharné dont les deux parties ont fait preuve à travers ce processus ».