Chaque dimanche, nous braquons les projecteurs sur des éléments de l’actualité financière et boursière qui peuvent être utiles à l’investisseur, mais qui pourraient être passés sous le radar

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Bill Gates vient de vendre pour un peu plus de 20 millions de dollars d’actions du CN.

Le cofondateur de Microsoft a vendu 147 606 actions du transporteur ferroviaire montréalais durant le temps des Fêtes. Les transactions ont été effectuées entre le 23 et le 31 décembre dans un compte enregistré au nom de sa fondation, révèlent des documents déposés auprès des autorités boursières.

* * *

Couche-Tard a perdu l’appui de la TD jeudi. Michael Van Aelst a retiré sa recommandation d’achat. L’analyste souligne que Couche-Tard s’est bien adaptée aux besoins des consommateurs durant la pandémie, mais il croit que les gains à réaliser en 2021 ne seront pas les mêmes puisque les habitudes de consommation « se normaliseront » cette année. Il ajoute que le secteur de la consommation de base n’a pas la cote, ce qui risque aussi de limiter l’appréciation boursière.

* * *

« Le marché boursier est beaucoup trop optimiste dans son anticipation d’une fin à la pandémie et d’un retour à la vie normale », souligne Gestion Lester dans sa lettre financière mensuelle. « Les liquidités venant des banques centrales et l’aide financière des gouvernements contribuent au maintien de la popularité des actifs financiers, mais ça alimente aussi les investissements spéculatifs comme les sociétés d’acquisition à vocation spécifique et les cryptomonnaies. »

* * *

Cascades a un admirateur de plus depuis vendredi. L’analyste Paul Quinn, de RBC, propose désormais d’acheter le titre de la papetière de Kingsey Falls. « Bien que mon avis sur le secteur de l’emballage soit pessimiste depuis un moment, j’estime que Cascades est positionnée de façon unique pour bénéficier de la force du marché du carton-caisse et du papier tissu, ce qui n’est pas reflété adéquatement dans l’évaluation du titre. »

* * *

L’action de Guru est « pleinement évaluée », selon Martin Landry, de la firme Stifel GMP. Cet analyste a donc retiré en début de semaine sa recommandation d’achat sur le titre de l’entreprise montréalaise de boissons énergisantes. L’action est en hausse d’environ 50 % depuis un mois et a maintenant quadruplé de valeur depuis ses débuts en Bourse au début novembre. Aucune nouvelle publiée ne peut justifier cette appréciation, souligne Martin Landry.

* * *

Dorel a annoncé le 24 décembre le report de l’assemblée des actionnaires visant à voter sur l’offre de fermeture du capital de l’entreprise montréalaise. L’assemblée est maintenant prévue le 16 février et le gestionnaire montréalais Paul Beattie, de la firme BT Global, s’attend à ce qu’une offre d’achat bonifiée soit présentée d’ici là.

* * *

Les Canadiens peuvent contribuer 6000 $ de plus à leur CELI depuis le 1er janvier. Certains feront aussi des injections dans un REER et d’autres dans un REEE. Tous ces véhicules sont porteurs de liquidités pour des investissements boursiers en début d’année, ce qui a le potentiel pour alimenter la hausse des indices.

* * *

Marché Goodfood a perdu un adepte en milieu de semaine. Michael Glen, de la firme Raymond James, a retiré sa recommandation d’achat mercredi. « Le vent de dos soufflé par la pandémie est éloquent, mais déjà escompté dans l’évaluation du titre de l’épicier en ligne », croit l’analyste.

* * *

Fiera Capital a gagné un adepte en début de semaine. Geoffrey Kwan recommande dorénavant l’achat de l’action du gestionnaire d’actifs montréalais. « Le titre a le potentiel pour générer un des rendements les plus élevés dans notre univers de couverture compte tenu de son évaluation actuelle et du rendement de son dividende supérieur à 7 % », dit l’analyste.

* * *

Quatre entreprises du Québec se retrouvent sur la liste des plus chaudes recommandations d’achat pour 2021 présentée cette semaine par la firme Stifel GMP. Ces quatre titres sont GDI, Xebec Adsorption, mdf commerce et Alimentation Couche-Tard.

* * *

Les titres québécois de Guru, Xebec, Boralex, Tecsys, 5N Plus, New Look, Lassonde, TFI et Goodfood ont tous touché cette semaine un sommet des 52 dernières semaines en Bourse.

* * *

La valeur des parts du « Fonds Bitcoin » (QBTC.U) a elle aussi atteint un nouveau sommet cette semaine à la Bourse de Toronto. Ce véhicule est une façon d’exposer son portefeuille au bitcoin sans le détenir directement.

« Le bitcoin ne nous a pas habitués à de petites balades tranquilles et le présumer pour la suite serait inconscient », commente le gestionnaire de portefeuille Martin Lalonde, de la firme Rivemont, dans sa lettre financière publiée vendredi. « C’est à la puissance dix que nous envisageons le futur du prix. Reste à voir quel chemin nous y mènera. »