Déserté depuis 20 ans, l’ancien Campus Selby du Collège Dawson sera transformé en un immeuble d’appartements locatifs par ses nouveaux propriétaires, menés par le duo Pur Immobilia et Batimo.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Le tandem a acquis récemment la propriété de la rue Saint-Antoine Ouest, en bas de la côte à Westmount, en bordure de l’arrondissement du Sud-Ouest. Le prix payé est de 18 100 000 $, selon l’acte de vente que La Presse a consulté.

« On a l’intention de faire des appartements », a dit Yann Lapointe, associé chez Pur Immobilia, en faisant référence à l’aile principale du bâtiment, celle qui a sa façade sur Saint-Antoine. « Ce bâtiment a un cachet particulier, a-t-il expliqué. Le précédent propriétaire a complètement dégarni les murs et les plafonds. On se sent comme dans un loft new-yorkais avec des plafonds de près de 12 pieds. »

Le Selby est composé de trois ailes formant un « U » autour de la ruelle Selby, qui est parallèle à Saint-Antoine, au nord de celle-ci. Les deux ailes arrière, inintéressantes sur le plan architectural, seront démolies pour laisser la place à un immeuble neuf.

Les loyers proposés tourneront autour de 2200 à 2500 $ par mois pour un logement de 1000 pieds carrés, ce qui représente un grand 4 pièces et demie dans les normes d’aujourd’hui.

Il y a une forte demande inassouvie pour des logements locatifs bâtis au goût du jour, selon M. Lapointe, qui s’est joint à Pur Immobilia en 2017.

Ça fait 30-40 ans que des locataires vivent dans des appartements avec une cuisine-laboratoire et des petites fenêtres. Ils ont envie de vivre dans du beau, du neuf et dans des édifices plus intelligents.

Yann Lapointe, coprésident de Pur Immobilia

La phase 1 du projet, le bâtiment avec façade sur Saint-Antoine, comprendra 126 appartements. Les permis ont été délivrés. Les travaux doivent commencer dans les prochains jours ou semaines. La phase 2 prévoit l’ajout de près de 200 appartements. La démolition des ailes arrière du complexe commencera en 2021 et la construction est prévue pour la mi-2022.

Les partenaires

Le vendeur, Roland Hakim, est resté partenaire dans le projet avec les acquéreurs Batimo et Pur Immobilia.

Groupe EMD Batimo appartient en partie à Francis Charron, constructeur privilégié des résidences Chartwell au Québec et promoteur-constructeur de l’immeuble de condos de grand luxe du 1111 Atwater, au Square Children.

Pur Immobilia n’en est pas à son premier défi du genre. Le promoteur a transformé, non sans peine, une ancienne banque surmontée d’étages de béton abandonnée depuis 20 ans en condos dans le Vieux-Montréal. Plus récemment, Pur Immobilia a construit le projet Lum, à Brossard, et le projet Market, dans le quartier Chomedey, à Laval. En 2020, le promoteur a livré presque 300 logements.

Un riche passé

Le Collège Dawson a occupé les locaux de la rue Sainte-Antoine dès ses premières années et jusqu’en 1997, lorsque le regroupement de toutes les antennes dans l’ancienne maison mère de la Congrégation de Notre-Dame de Montréal, rue Sherbrooke Ouest, à Westmount, a finalement été complété.

Dawson a vendu l’immeuble à Roland Hakim en novembre 2000. Ingénieur, M. Hakim, qui donne une seconde vie à des immeubles commerciaux et institutionnels, avait la volonté de le transformer en 160 condos LEED avec géothermie et stationnement étagé automatisé, comme dans le film Mission : Impossible – Ghost Protocol, avec Tom Cruise.

Son projet, baptisé Les Jardins Westmount, n’a cependant jamais abouti. La propriété est bien située, mais représente son lot de défis. Le bâtiment jouxte un tronçon aérien de l’autoroute Ville-Marie. M. Hakim a toutefois eu le temps d’ajouter des étages en forme de cubes.

Construit en 1926, le bâtiment original a servi aux laboratoires de l’entreprise pharmaceutique Charles E. Frosst & Co.