(Toronto) Le conseil du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (RREO) a affiché mardi un rendement net de 10,4 % pour l’an dernier, son actif net ayant atteint 207,4 milliards.

La Presse canadienne

Le gestionnaire du régime de retraite a indiqué que ses revenus de placement avaient atteint un sommet record de 20,2 milliards en date du 31 décembre.

Malgré ces gains, le portefeuille du RREO a offert un rendement inférieur de 2,7 milliards, soit 1,8 %, à celui de son indice de référence, les rendements des actifs privés n’ayant pas su imiter ceux des marchés boursiers, plus robustes.

Le régime, qui administre les rentes de 329 000 enseignants actifs et retraités, a précisé que, pour une septième année consécutive, une protection intégrale contre l’inflation était accordée pour toutes les rentes.

Le RREO affirme que le rendement net annualisé du fonds total a été de 9,7 % depuis sa création en 1990 et que les rendements sur cinq et dix ans ont atteint respectivement 7,8 % et 9,8 %.

Toutes les classes d’actifs ont enregistré des rendements positifs au cours de l’année, surtout les actions et les titres à revenu fixe, en particulier les obligations. Les investissements sensibles à l’inflation ont augmenté de près de 32 % d’une année à l’autre.

« Depuis, le monde des placements a connu d’énormes changements en raison de la COVID-19, qui a des conséquences sur toutes nos activités », a affirmé dans un communiqué le président et chef de la direction du RREO, Jo Taylor.