Groupe Prével, l’un des premiers constructeurs à s’être intéressé au quartier Griffintown avec la conversion en condos de l’usine Lowney en 2004, s’attaque à un nouveau quartier. Le promoteur lance Quartier général, un projet de 300 unités en copropriété qui sera bâti en deux phases d’une valeur de 113 millions.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Le lot de 43 000 pieds carrés sur lequel le projet prendra forme occupe les deux tiers du quadrilatère formé des rues Richmond, à l’ouest, William, au nord, des Bassins, au sud, et Saint-Martin, à l’ouest.

Ce terrain, dans ce que l’arrondissement du Sud-Ouest désigne comme étant le secteur ouest de Griffintown, est à 20 minutes de marche du 1250, boulevard René-Lévesque Ouest, le cœur du quartier des affaires.

« Il y a de la profondeur dans le marché, dit Laurence Vincent, coprésidente du Groupe Prével, dans une entrevue. Pour le type d’unités que l’on construit, la demande représente 10 fois ce qu’on réussit à mettre en marché. On a une liste de 30 000 personnes qui suivent nos projets et qui reçoivent nos courriels. »

« Griffintown-Ouest » est délimité par les rues Richmond, à l’est, Notre-Dame, au nord, Georges-Vanier à l’ouest et par le canal de Lachine, au sud.

Il y a 15 ans, le secteur en question était plutôt rattaché au quartier de la Petite-Bourgogne, moins en vogue que Griffintown. Le Plateau Mont-Royal a connu une expansion similaire. Son pouvoir d’attraction a convaincu bien des gens, par exemple, d’utiliser l’appellation « Plateau-Nord » pour désigner les rues au sud de Rosemont et à l’ouest D’Iberville.

L’un des derniers terrains disponibles vendus

Depuis 2004, les marteaux n’ont pas arrêté de se faire entendre dans Griffintown, dans sa portion située à l’est de Guy. Les chantiers sont encore nombreux cet hiver. Plus de 1600 nouveaux logements ont en effet été autorisés depuis le 1er mai 2018, avons-nous écrit en novembre dernier.

D’ailleurs, l’un des derniers terrains de stationnement a été vendu récemment pour 44 millions. La famille Varadi, du promoteur Canvar, a acquis le lot au sud de la rue Saint-Jacques et à l’ouest de la rue de l’Inspecteur, des mains du vendeur : la fiducie de la famille Essaris, propriétaire de Stationnement Métropolitain.

Les occasions s’y feront de plus en plus rares à l’avenir, d’où l’intérêt pour les promoteurs aventuriers de migrer à l’ouest de la rue Guy, où on dénombre pas moins de huit îlots ayant un potentiel de requalification. Ces lots sont actuellement occupés par des entrepôts et des bâtiments à vocation industrielle sous-utilisés. On y trouve notamment le site des écuries, rue des Bassins.

Voulant éviter les erreurs commises plus à l’est, l’arrondissement du Sud-Ouest a pris les devants en mettant sur pied un processus d’urbanisme collaboratif pour le secteur ouest de Griffintown, en collaboration avec l’organisme Vivre en Ville, qui s’est étalé de septembre 2018 au début de 2019.

Le moment était bien choisi. Si l’activité a été calme dans ce secteur de 2005 jusqu’au début de 2019 avec seulement 470 nouveaux logements, le rythme s’est accéléré dernièrement. Quelque 830 unités sont en construction ou ont été autorisées par l’arrondissement. À ce total s’ajoutent les 300 condos de Quartier général du Groupe Prével.

Invitation aux premiers acheteurs

La phase un de Quartier général comprendra 100 unités, du studio exigu à l’unité de 4 chambres. Dans l’ensemble du projet, Prével offrira 20 % de logements abordables et paiera en sus une contribution financière pour le logement social.

Ce premier immeuble de huit étages sera érigé au coin des rues Richmond et William.

Prével vise, comme à son habitude, les premiers acheteurs. Les unités d’une chambre les moins chères de la première phase sont offertes à 250 000 $, stationnement et taxes en sus. « Les premiers acheteurs se font aider, par des programmes ou par des parents, sinon ça devient de plus en plus difficile pour eux », confie Mme Vincent. Le prix moyen au pied carré s’élève à 575 $, avant taxes.

Quartier général partage bon nombre de caractéristiques avec un autre projet de Prével, soit Esplanade Cartier, à l’est du pont Jacques-Cartier : ruelle verte, bacs de plantation aux étages supérieurs, vaste lobby éclairé, locaux commerciaux au rez-de-chaussée, allée piétonne avec terrasses accessibles au voisinage, des unités conçues pour le bureau à domicile, centre sportif, terrasses au toit avec piscine pour favoriser l’interaction entre les copropriétaires.

La prévente des condos commence le 7 février. Mme Vincent a bon espoir d’écouler l’essentiel de ses unités en 90 jours. Le cas échéant, le chantier commencera au printemps 2020 pour une livraison en 2022.