(New York) La compagnie aérienne américaine Delta Air Lines a largement dépassé les attentes au dernier trimestre de 2019, ses profits ayant été dopés par une progression des ventes, une baisse des prix du kérosène et l’impact positif de la vente de sa participation dans la compagnie brésilienne GOL.  

Agence France-Presse

L’entreprise se montre aussi optimiste pour l’ensemble de l’année.

« 2019 a été une année vraiment remarquable sur tous les fronts - la meilleure de l’histoire pour Delta en termes opérationnels, financiers et du point de vue des clients », s’est réjouit Ed Bastian le PDG de la compagnie, qui prédit que ces performances vont se poursuivre lors de l’exercice 2020 qui vient de débuter.  

Au quatrième trimestre de 2019, la compagnie aérienne a affiché un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars US contre un peu moins de 1,02 milliard sur la même période de 2018. Le chiffre d’affaires a pour sa part progressé de quelque 7 % à 11,4 milliards de dollars.

En termes de bénéfice par action, Delta a réussi à engranger 1,70 $ bien plus que ce sur quoi tablait la compagnie (entre 1,20 et 1,50 dollar), mais aussi les analystes (autour de 1,55 $). La vente au dernier trimestre de la participation de Delta dans GOL a abondé ce résultat par action de 9 cents, précise l’entreprise.

Ces excellents résultats sont dus notamment à une hausse de 9 % des revenus tirés des billets en classe premium, ainsi qu’à une progression de 18 % des ventes de billets aux clients les plus fidèles, et à un bond de 31 % du chiffre d’affaires tiré de la maintenance assurée pour des tiers.

Le coût du kérosène a chuté de 14 % au dernier trimestre par rapport à la même période de 2018 et au total Delta a économisé plus d’un demi-milliard de dollars sur l’ensemble de l’année grâce à la baisse des prix de l’énergie.

Sur l’ensemble de l’exercice, la compagnie aérienne a engrangé un bénéfice net de 4,8 milliards, en hausse de 21 %, pour un chiffre d’affaires en progression de 6 % à 42,3 milliards de dollars.  

L’action grimpait de près de 4,5 % lors des échanges électroniques précédant l’ouverture de Wall Street à 7 h 45.

Pour le premier trimestre qui vient de démarrer le 1er janvier, Delta Air Lines a indiqué tabler sur une progression pour l’ensemble de l’exercice de 5 à 7 % de son chiffre d’affaires par rapport à la même période de l’année dernière. Pour l’ensemble de l’exercice, M. Bastian a indiqué tabler sur un bénéfice par action compris entre 6,75 et 7,75 dollars.