(Montréal) Après deux semaines de grève chez Swissport Fuelling Services aux aéroports Montréal-Trudeau et Mirabel, les discussions sont au ralenti. Aucune rencontre de médiation n’était prévue lundi avant-midi.

La Presse canadienne

Une centaine de syndiqués, membres de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (AIMTA), affiliée à la FTQ, ont déclenché une grève, le 31 décembre dernier.

Les principaux points en litige sont les salaires et les assurances collectives.

Le ministère fédéral du Travail a nommé un médiateur, qui tente de rapprocher les parties depuis octobre dernier.

Le syndicat a déposé une contre-proposition lundi dernier. Les parties se sont ensuite rencontrées en présence du médiateur, puis celui-ci leur a demandé de poursuivre leur travail chacun de leur côté. Les parties attendent maintenant une nouvelle rencontre.