(New York) La milliardaire américaine MacKenzie Scott, ex-femme de l’homme le plus riche de la planète et patron d’Amazon Jeff Bezos, a révélé mardi avoir fait don de plus de 4 milliards de dollars à 384 organisations au cours des quatre derniers mois.

Agence France-Presse

Dans un article publié sur la plateforme Medium, Mme Scott explique avoir pris cette décision pour venir en aide aux Américains les plus durement touchés par la pandémie de coronavirus.

« Tant les pertes économiques que les répercussions sur le plan de la santé ont été pires pour les femmes, les personnes de couleur et les personnes qui vivent dans la pauvreté », écrit la philanthrope. « Dans le même temps, (la pandémie) a permis aux milliardaires d’accroître considérablement leur fortune. »

Les donations ont été faites à des organisations réparties sur l’ensemble du territoire américain qui œuvrent dans des domaines variés : banques alimentaires, services financiers et de crédit pour les communautés défavorisées, ou groupes juridiques luttant contre les discriminations.

Au total, près de 6500 organisations ont été évaluées par une équipe, dont la mission est de trouver le meilleur moyen pour Mme Scott de donner une partie de sa fortune, constituée principalement de sa participation au capital d’Amazon dont l’action a flambé depuis la pandémie.

En juillet, Mme Scott avait déjà annoncé des donations de 1,7 milliard de dollars à plus d’une centaine d’organisations caritatives.

L’annonce de mardi porte à environ 6 milliards de dollars le montant de ses donations rendues publiques.

Une grande partie de la fortune de Mme Scott, 50 ans, provient des retombées économiques de son divorce avec Jeff Bezos, finalisé en juillet 2019 et qui lui avait permis de toucher à l’époque l’équivalent 38 milliards de dollars en actions Amazon.

Leur valeur a nettement augmenté avec l’envolée du titre du géant du commerce en ligne à Wall Street.

La milliardaire s’est engagée à reverser la moitié de sa richesse à des œuvres caritatives.

Selon le classement Bloomberg des milliardaires, la fortune de Mme Scott, qui est également romancière, s’élève à 60,7 milliards de dollars, ce qui fait d’elle la 18e personne la plus riche de la planète.

Avec 185 milliards de dollars à son actif, son ex-mari, lui aussi très engagé dans les actions caritatives, est l’homme le plus riche de la planète.