Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

L’INITIATIVE

Don de soi et d’argent

L’arrivée de décembre coïncide avec l’envoi de cartes et de douceurs par les entreprises à leurs clients et à leurs fournisseurs pour souligner de temps des Fêtes. C’est le cas de Massy Forget Langlois relations publiques qui, à chaque fin d’année, livre vœux et chocolats à près de 150 personnes. « Avec un mot personnalisé écrit à la main pour chacun », explique la présidente, Mylène Forget. Cette année, la tradition prend une autre couleur, alors que la firme a décidé d’envoyer ses vœux par courriel en spécifiant que l’argent habituellement consacré à la confection et l’achat des cadeaux serait remis à divers organismes (Centre des auteurs dramatiques-CEAD, Le Chaînon, La Tablée des Chefs, Jeunesse au Soleil, Centre de prévention du suicide, Cancer de l’ovaire Canada…). Le montant est évalué à plusieurs milliers de dollars. « Les besoins sont grands en cette période difficile », note Mylène Forget. Chaque membre de l’équipe a été invité à choisir un organisme lié à un intérêt personnel ou professionnel. « C’est très positif pour l’esprit d’équipe, estime Mme Forget. Les employés ont apprécié le fait de pouvoir contribuer et qu’on considère leur engagement personnel. »

LE TRUC

Soyez transparent et communiquez

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Monique Leroux, dirigeante du Conseil sur la stratégie industrielle canadienne

En temps de crise, ce conseil est de plus en plus formulé. Récemment, c’est Monique F. Leroux qui l’a répété lors du Forum de la direction financière organisé par FEI Canada-Section du Québec. « Faire face à une crise est difficile », a dit la dirigeante du Conseil sur la stratégie industrielle canadienne et ancienne présidente du Mouvement Desjardins. « Il faut à la fois gérer l’urgence immédiate avec les meilleurs de l’entreprise dans un climat où la transparence des informations, la rigueur, l’agilité et l’écoute permettent de prendre rapidement des décisions éclairées. Et, en même temps, donner l’espoir du “ciel bleu” qui sera là après la tempête et les grands vents. Pour cela, il faut communiquer, communiquer et communiquer pour maintenir la confiance… et surtout profiter de la crise pour agir avec ambition et audace afin d’accélérer les changements et bâtir un avenir plus innovant et résilient. » (Source : LinkedIn)

LE CHIFFRE

90 %

C’est le pourcentage de gens occupant un haut poste à responsabilité qui proviennent d’un milieu socioéconomique favorisé, selon un rapport sur lequel s’appuie la City, cœur financier de Londres, pour justifier son intention de s’attaquer à la faible diversité économique et sociale dans les postes élevés du secteur financier. Les travailleurs issus d’un milieu favorisé comptent pour 30 % dans la population britannique en général. La City of London Corporation, appuyée notamment par le ministère des Finances, veut ainsi créer un groupe de travail pour analyser la situation et trouver des solutions afin de donner les mêmes chances à tous. Selon la même étude, le quart des gens issus de milieux moins favorisés mettent plus de temps à avancer dans leur carrière. « Les individus talentueux devraient pouvoir réussir grâce à leur propre mérite et quel que soit leur milieu socioéconomique, dit Catherine McGuinness, haute responsable de la City of London Corporation. Malheureusement, pour beaucoup de personnes, ce n’est pas encore la réalité. Il est nécessaire d’améliorer la diversité dans le secteur, pour des raisons d’affaires, mais morales également. » (Source : AFP)

QUI A DIT ?

  • « Ces communicatrices qualifiées et expérimentées amènent une diversité de points de vue dans leur travail et partagent un désir de construire le meilleur pays qui soit. »

    PHOTOMONTAGE LA PRESSE

    « Ces communicatrices qualifiées et expérimentées amènent une diversité de points de vue dans leur travail et partagent un désir de construire le meilleur pays qui soit. »

  • Joe Biden, président désigné des États-Unis, au sujet de la nouvelle équipe de communications de la Maison-Blanche composée de femmes de divers horizons.

    PHOTO CAROLYN KASTER, ASSOCIATED PRESS

    Joe Biden, président désigné des États-Unis, au sujet de la nouvelle équipe de communications de la Maison-Blanche composée de femmes de divers horizons.

1/2
  •  
  •  

Ces communicatrices qualifiées et expérimentées amènent une diversité de points de vue dans leur travail et partagent un désir de construire le meilleur pays qui soit.

Joe Biden, président désigné des États-Unis, au sujet de la nouvelle équipe de communications de la Maison-Blanche composée de femmes de divers horizons

(Source : The Washington Post)

DIVERSITÉ

Acte de foi

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

PJ Emam, PDG de QuadBridge

PJ Emam, PDG de QuadBridge, constate que la diversité ethnique est présente dans les entreprises techno. Lors d’une causerie organisée par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, la semaine dernière, il a toutefois admis que des efforts étaient à faire pour donner accès à ce milieu à plus de femmes. Son entreprise n’en avait que 6 % il y a trois ans. « C’était un grand souci, parce qu’on était en train d’ignorer 50 % du marché, a-t-il avoué. On a changé notre culture en intégrant des femmes dans la direction. Après trois ans, on est passés de 6 % à 36 %, et dans deux ans, on voudrait atteindre l’égalité. »

LA CITATION

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Sophie Brochu, présidente d'Hydro-Québec

On peut avoir confiance en soi tout en étant humble. Avoir confiance en soi, c’est se connaître, savoir quelles sont ses lumières et ses zones d’ombre. Et l’humilité, c’est avoir confiance en ses capacités et, surtout, reconnaître qu’on ne les a pas toutes.

Sophie Brochu, PDG d’Hydro-Québec.

(Source : Châtelaine)