(Québec) Le fabricant d’autobus urbains Nova Bus annonce jeudi un investissement de 10 millions pour l’agrandissement de son usine de Saint-François-du-Lac, dans la région Centre-du-Québec.

La Presse Canadienne

L’ajout de 33 000 pieds carrés supplémentaires permettra l’introduction d’un centre de coupe au laser et viendra appuyer les plans d’expansion de la production des autobus.

Cet investissement s’inscrit dans le programme de transformation annoncé en 2017 qui comprend la mise à niveau des usines québécoises de l’entreprise, notamment par l’automatisation des opérations et l’introduction de procédés éco énergétiques novateurs et de technologies numériques.

Vincent Plante, vice-président des opérations de Nova Bus, ajoute qu’une meilleure capacité de production à Saint-François-du-Lac contribuera au développement de nouveaux marchés au Canada et aux États-Unis.

C’est dans cette usine que Nova Bus fabrique le châssis des autobus et installe les planchers depuis 1996. Pour l’assemblage et la finition, les structures sont transportées vers l’usine de Nova Bus à Saint-Eustache ou à celle de Plattsburgh, aux États-Unis.

Pendant la période de construction de l’usine, Nova Bus utilisera les nouveaux incubateurs industriels de la ville de Bécancour pour le développement et la fabrication de prototypes.

Il y a moins de deux semaines, la compagnie Nova Bus, une filiale du Groupe Volvo, annonçait qu’elle avait remporté l’appel d’offres pour fournir et livrer plusieurs dizaines d’autobus à Halifax Transit, le fournisseur de services de transport urbain d’Halifax, en Nouvelle-Écosse.