(San Francisco) Amazon a interdit les ventes de graines importées sur sa plateforme, des milliers d’Américains dénonçant avoir reçu des paquets de graines qu’ils n’avaient pas commandées cet été, principalement en provenance de Chine.

Agence France-Presse

« Désormais, nous autorisons seulement la vente de graines par des commerçants basés aux États-Unis », a indiqué le géant du commerce en ligne dans un message.

Le ministère de l’Agriculture a signalé fin juillet que des paquets de graines avaient été envoyés à des Américains et a recommandé de ne pas les planter, au cas où elles présenteraient un danger pour l’agriculture américaine.

Les examens de ces mystérieux colis ont révélé qu’au moins 14 sortes de graines différentes avaient été exportées : menthe, moutarde, romarin, lavande, hibiscus, roses…

« À ce stade nous n’avons pas de preuve indiquant qu’il s’agit d’autre chose que d’une arnaque où les personnes reçoivent des produits sans les avoir commandés de la part d’un vendeur qui ensuite publie de fausses critiques positives pour augmenter ses ventes », a précisé le ministère de l’Agriculture dans un communiqué le 12 août.