(Toronto) Le syndicat Unifor dévoilera mardi avec lequel des trois grands constructeurs automobiles de Detroit il négociera une entente-cadre dans ses négociations pour de nouvelles conventions collectives.

La Presse Canadienne

Traditionnellement, l’accord obtenu avec le premier constructeur automobile ciblé sert de base aux ententes avec les autres entreprises.

Le syndicat a expliqué qu’il choisirait le constructeur qui, selon lui, lui permettra d’obtenir les meilleures occasions de régler les dossiers qui l’intéressent davantage, comme la sécurité d’emploi, les allocations aux nouveaux produits et les progrès économiques de ses membres.

Unifor a entrepris les négociations formelles avec les grands constructeurs automobiles américains le 12 août, à Toronto.

Le syndicat a annoncé, plus tôt cette semaine, que les travailleurs des trois constructeurs lui avaient accordé un mandat de grève. La date limite pour la conclusion d’un accord de principe avec le constructeur cible est le 21 septembre à 23 h 59, après quoi un arrêt de travail pourrait avoir lieu.

Unifor représente 9000 travailleurs canadiens chez Fiat Chrysler Automobiles, 6300 chez Ford Motor et 4100 chez General Motors.