(Montréal) Le ministère canadien des Transports a indiqué vendredi que le Canada allait effectuer la semaine prochaine des vols d’essai du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis mars 2019, dans le monde entier, après deux accidents rapprochés qui ont fait au total 346 morts.

Agence France-Presse

Transports Canada « devrait effectuer ses propres vols d’essai aux fins de validation dans la semaine du 24  août », a indiqué à l’AFP dans un communiqué une porte-parole du ministère.

« Les essais en vol se dérouleront dans l’espace aérien américain », a ajouté la porte-parole, qui a précisé que des employés de Transports Canada se rendront à Seattle, dans l’État de Washington. Ils mèneront également des essais sur le simulateur technique de l’usine Boeing dans cet État frontalier du Canada.

L’appareil s’est récemment rapproché d’un retour dans le ciel avec une série de vols de certification fin juin, mais plusieurs étapes restent encore à franchir avant que les autorités aériennes n’accordent leur autorisation, notamment sur la formation des pilotes.

L’agence américaine en charge de l’aviation, la FAA, a dévoilé début août la liste des changements qu’elle préconise pour garantir la sécurité du Boeing 737 MAX.  

« Transports Canada reste déterminé à faire en sorte que les restrictions de vol au Canada demeurent en vigueur tant que le ministère ne sera pas entièrement convaincu que le constructeur et la FAA ont répondu à toutes les préoccupations en matière de sécurité », a déclaré la porte-parole du ministère.  

Ce dernier se dit aussi attentif à ce que « la formation et les procédures accrues que doivent suivre les équipages de conduite soient en place ».

Le 737 MAX est interdit de vol depuis le 13 mars 2019 après l’accident d’un modèle de la compagnie Ethiopian Airlines ayant fait 157 morts. Cette tragédie survenait quelques mois seulement après le crash d’un MAX de Lion Air, qui a coûté la vie à 189 personnes.