(Toronto) Une nouvelle étude conclut qu’il y a très peu de membres des minorités visibles au sein des conseils d’administration de grandes entreprises de huit des principales villes du Canada.

La Presse canadienne

L’étude de l’Université Ryerson précise que les noirs et les autres personnes des minorités visibles sont sous-représentés et parfois absents de ces instances de direction, non seulement dans les entreprises privées, mais aussi dans les hôpitaux, les institutions d’enseignement, les agences et les organismes de bienfaisance.

Les constats ont été observés à Toronto, Montréal, Vancouver, Calgary, Halifax, Hamilton, London et Ottawa.

Ainsi, les personnes noires n’occupent que 2 % des sièges d’administrateur alors qu’elles forment jusqu’à 5,6 % de la population de ces huit villes.

Les personnes définies dans l’étude comme n’ayant pas la peau blanche représentent 28,4 % des populations étudiées ; or, elles n’occupent que 10 % des postes d’administrateur.

L’étude de l’Université Ryerson a aussi constaté que les femmes demeurent minoritaires au sein des conseils d’administration, mais qu’elles ont fait des progrès, occupant 40,8 % des postes d’administrateur.