(Winnipeg) L’assureur Great-West Lifeco estime que ses investissements en technologie numérique et le rebond des marchés après le choc initial de la pandémie de COVID-19 lui ont permis de presque doubler son résultat net au plus récent trimestre.

La Presse canadienne

La société établie à Winnipeg a affiché, tard mardi, un bénéfice attribuable aux actionnaires de 863 millions, ou 93 cents par action, pour son deuxième trimestre, comparativement à un profit de 459 millions, ou 49 cents par action, pour la même période l’an dernier.

Le bénéfice de base pour le trimestre clos le 30 juin a atteint 706 millions, ou 76 cents par action, ce qui se comparait à un profit de 627 millions, ou 67 cents par action, pour la même période un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient à ce que la Great-West réalise un profit net de 72 cents par action et un bénéfice de base de 60 cents par action.

Quelques instants avant la publication de ses résultats, la Great-West a aussi annoncé la vente de sa filiale canadienne GLC Groupe de gestion d’actifs à la Corporation financière Mackenzie pour 175 millions en espèces. La société mère de Mackenzie, la Financière IGM, et Great-West Lifeco sont toutes deux détenues majoritairement par Power Corporation du Canada.

Entreprise dans cette dépêche : (TSX : GWO, TSX : POW)