(Washington) La confiance des consommateurs américains a chuté en avril, alors que des millions de personnes ont perdu leur emploi, alors qu’un indicateur qui mesure leur attitude à l’égard des conditions actuelles du commerce et du travail a enregistré une détérioration sans précédent.

Associated Press

Le Conference Board des États-Unis a indiqué mardi que son indice de confiance était tombé à 86,9 points, son plus bas niveau en près de six ans et en baisse par rapport à celui de 118,8 points enregistré en mars. L’indice s’appuie sur l’évaluation, par les consommateurs, des conditions actuelles et de leurs attentes concernant l’avenir.

La proportion des Américains estimant que les emplois sont « abondants » a été plus que réduite de moitié, à 20 %, en avril. La lecture de mars était de 43,3 %. La part estimant que les emplois sont « difficiles à obtenir » a bondi à 33,6 %, alors qu’elle était de 13,8 % en mars.

L’indicateur des conditions actuelles est passé de 166,7 points à 76,4 points, une baisse sans précédent de 90 points. L’indicateur des anticipations, qui s’appuie sur les perspectives d’avenir, s’est légèrement amélioré, passant de 86,8 points en mars à 93,8 points en avril.

Les chiffres de l’indice des conditions actuelles « reflètent la forte contraction de l’activité économique et la flambée des demandes de (prestations d’assurance-emploi) », a observé Lynn Franco, directrice principale des indicateurs économiques au Conference Board.

Kathy Bostjancic, économiste financière en chef aux États-Unis pour Oxford Economics, a souligné que les baisses de confiance étaient inquiétantes car « les opinions défavorables des consommateurs sur les perspectives de revenus futurs peuvent restreindre les dépenses de consommation et l’économie dans son ensemble ».

Les consommateurs génèrent environ 70 % de toute l’activité économique aux États-Unis.

De nombreux économistes pensent que le pays est déjà entré dans une récession qui deviendra la plus grande perturbation économique aux États-Unis depuis la Grande Dépression des années 1930.