(Québec) Le complexe hydroélectrique La Romaine sur la Côte-Nord tournera au ralenti. Hydro-Québec renvoie à la maison les quelque 300 travailleurs du chantier de La Romaine-4 (dernière centrale à être construite) afin de respecter les consignes de Québec.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Environ 50 employés seulement demeureront en poste pour assurer les services essentiels, comme l’entretien et la sécurité. La société d’État assurera le rapatriement de ses travailleurs, qui viennent des quatre coins de la province, par avion, autobus ou véhicule routier. Des mesures de distanciation sociale seront appliquées lors du transport.

À l’échelle provinciale, environ 10 000 employés d’Hydro-Québec effectuent pour l’heure du télétravail. Le nombre de travailleurs estimé pour assurer les services essentiels sur l’ensemble du réseau est de 2500.

Les nouvelles consignes du gouvernement Legault ne s’appliquent pas à la production, le transport, l’approvisionnement et la distribution d’énergie. Les centrales Romaine 1, 2 et 3 demeurent donc en activité.

Aucun employé du chantier Romaine-4 n’a été déclaré positif à la COVID-19 jusqu’à présent, confirme Hydro-Québec.