Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

L’idée 

Quand il n’y a aucune banque

Sheena Allen fait partie de la liste des 100 Américaines qui dirigent les entreprises les plus innovantes en 2019, selon Inc.com. En 2016, cette femme qui a grandi dans une ville rurale du Mississippi a fondé CapWay, une application qui permet d’éduquer les gens financièrement et de donner accès à un compte en banque à des millions d’Américains. Ils seraient près de 33 millions aux États-Unis à ne pas avoir accès à une banque ou à ne pas avoir un compte de banque, pour cause d’éloignement ou de pauvreté. Une carte de débit numérique permet depuis peu un accès électronique au système bancaire et rend non nécessaire la présence d’une caisse physique, dans une petite localité. « Ceux qui résident dans les villages isolés et ruraux n’ont pas les mêmes accès et services que d’autres, constate Sheena Allen. Au lieu d’avoir plusieurs banques en place, ces communautés sont la cible d’entreprises financières abusives. »
(Sources : Forbes et Inc.com

PHOTO TOMOHIRO OHSUMI, ARCHIVES BLOOMBERG

La productivité chez Microsoft Japan, à Tokyo, a augmenté de 40 % au dire de la direction, après qu’elle a fait passer le nombre de jours de travail dans la semaine à quatre, sans réduction de salaire, lors d’une expérience en août dernier.

Le chiffre 

40 % 

C’est, en pourcentage, l’augmentation de la productivité chez Microsoft Japan, à Tokyo, au dire de la direction, après qu’elle a fait passer le nombre de jours de travail dans la semaine à quatre, sans réduction de salaire, lors d’une expérience en août dernier. Dans un pays où le nombre moyen d’heures travaillées par semaine est de 80 et où on note des suicides à cause du surmenage au travail, ce changement a été bien accueilli. Il a, par ailleurs, fait baisser de 59 % le nombre de pages imprimées à la photocopieuse et de 23 % la facture d’électricité du bureau. Microsoft Japan compte mener une autre expérience de flexibilité au travail cet hiver.
(Source : Forbes

Qui a dit

« On ne peut laisser des gens à 15 mètres de soi. Tu rentres, même si ce n’est pas la chose à faire, et tu essaies de faire quelque chose. Tu ne peux rester impuissant. […] Tu ne réfléchis pas dans des moments de chaos comme ça. Tu fais ce que tu crois bon de faire. »

Réponse : Nicolas Duvernois, fondateur de Pur Vodka, récemment récompensé par le Service de sécurité incendie de Montréal, lors d’une cérémonie de reconnaissance pour des actes de mérite et de civisme, pour avoir sauvé un couple des flammes et alerté les résidants d’un triplex lors d’un incendie en 2017.
(Source : TVA) 

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Nicolas Duvernois, fondateur de Pur Vodka

La leçon

Pas juste blanc 

S’excuser. Rapidement. C’est ce qu’a fait Richard Branson, lundi, après avoir publié sur Twitter une photo du Branson Centre of Entrepreneurship, qui vient d’ouvrir ses portes en Afrique du Sud, sur laquelle il est entouré de son équipe. Le fait qu’il n’y ait que des collègues blancs sur la photo a fait bondir plusieurs personnes. « Il y a des Noirs aussi en Afrique du Sud », a écrit l’une d’elles. « Le centre est pour tous les Sud-Africains, a corrigé par la suite le fondateur de Virgin. Mais il y avait clairement un manque de diversité dans la photo choisie. Mes excuses. »

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Richard Branson s’est excusé mardi, après avoir publié lundi sur Twitter une photo, entouré de son équipe du Branson Centre of Entrepreneurship qui vient d’ouvrir ses portes en Afrique du Sud. Pourquoi ? Parce qu’on n’y voit que des Blancs.

La citation

PHOTO FOURNIE PAR PAMÉLA LAJEUNESSE

Sommer Schauer et Peter Knutson, architectes principaux d’A+I Architecture

Le bureau (desk) doit encore exister. Les gens ont besoin de se dire : je suis ici et j’existe.

Peter Knutson, architecte principal d’A+I Architecture, au sujet des espaces de travail à aire ouverte, lors de la conférence RDV/Index-Design, la semaine dernière.

Le truc

Debout ! 

L’Américaine Alison Hadden, vice-présidente du marketing de Mindbody (logiciels de bien-être), suggère de ne pas passer plus d’une heure au travail sans se lever. « Restez assis moins souvent ! lance-t-elle. J’ai des notifications pour bouger si je suis assise depuis trop longtemps.

PHOTO FOURNIE PAR ALISON HADDEN

L’Américaine Alison Hadden, vice-présidente du marketing de Mindbody (logiciels de bien-être), suggère de ne pas passer plus d’une heure au travail sans se lever.

« J’ai un bureau ajustable pour travailler debout. Au début, je riais de mes alertes, mais maintenant, il m’arrive de me lever durant des réunions pour me dégourdir et atteindre mes objectifs ! » Celle qui est aussi conférencière et qui s’est fait traiter pour un cancer du sein estime qu’il faut planifier des plages de sports et d’activités comme on prévoit des réunions ou des téléconférences. « Je planifie des semaines à l’avance et je fais tout pour respecter ces rendez-vous. Ça me rappelle que ma santé et mon bien-être sont aussi importants que tout le reste à mon agenda. »
(Source : Entrepreneur