(Calgary) L’oléoduc Keystone a été remis en service après une fuite ayant provoqué le déversement d’environ 1,4 million de litres de pétrole dans le nord-ouest du Dakota du Nord à la fin du mois dernier, a annoncé son propriétaire.

La Presse canadienne

Selon TC Energy Corporation, cette décision survient dans la foulée de l’approbation de son plan de réparation par la US Pipeline and Hazardous Material Safety Administration, qui a ordonné la fermeture de l’oléoduc en attendant que l’entreprise canadienne prenne les mesures correctives nécessaires.

PHOTO DRONE BASE, REUTERS

Une fuite de l’oléoduc avait provoqué le déversement d’environ 1,4 million de litres de pétrole dans le nord-ouest du Dakota du Nord à la fin du mois dernier.

Elle a annoncé son intention d’exploiter l’oléoduc à une pression réduite tout en augmentant progressivement le volume de pétrole acheminé.

Cet oléoduc, qui a été mis en service en 2011, a été construit pour transporter du pétrole brut de l’Alberta vers les raffineries de Patoka, dans l’Illinois, et de Cushing, dans l’Oklahoma.

Le déversement a affecté une superficie d’environ 2900 mètres carrés près d’Eninburg au Dakota du Nord.

TC Energy dit continuer à travailler en étroite collaboration avec les autorités américaines et celles du Dakota du Nord afin de trouver les causes de ce déversement.

L’entreprise compte communiquer ses plans à ses clients et souhaite continuer de travailler en étroite collaboration avec eux lorsque tout reviendra à la normale.