• Accueil > 
  • Affaires 
  • > De l'intérêt pour une équipe de la LNH à Houston 
Source ID:734e1716-8383-4619-8b9d-518639a8a3c9; App Source:alfamedia
Exclusif

De l'intérêt pour une équipe de la LNH à Houston

Houston est la quatrième ville en importance aux... (Photo F. Carter Smith, archives Bloomberg)

Agrandir

Houston est la quatrième ville en importance aux États-Unis et son amphithéâtre, le Toyota Center, pourrait accueillir une équipe de la LNH.

Photo F. Carter Smith, archives Bloomberg

Une équipe d'expansion de la Ligue nationale de hockey à Houston ? Un groupe de gens d'affaires canadiens et américains évalue la possibilité de participer au processus d'expansion de la LNH pour obtenir une équipe à Houston, a appris La Presse. Le financier montréalais Drew Dorweiler joue le rôle de consultant pour ce groupe d'investisseurs.

« Ils ont beaucoup d'intérêt pour une équipe de la LNH à Houston. C'est un projet qui ferait beaucoup de sens : Houston est la quatrième plus grande ville aux États-Unis, il y a déjà un amphithéâtre qui pourrait accueillir l'équipe et réunir 500 millions parmi ces gens d'affaires n'est pas un problème » a indiqué Drew Dorweiler, associé directeur et fondateur de Darmouth Partners, une firme financière basée à Montréal.

M. Dorweiler n'est pas autorisé à divulguer publiquement le nom des gens d'affaires intéressés par le projet d'une équipe de la LNH à Houston. Ils n'ont pas rencontré les dirigeants de la LNH, mais prévoient entrer en contact avec eux sous peu. 

Les consortiums intéressés à acquérir une équipe d'expansion doivent soumettre leur candidature à la LNH entre le 6 juillet et le 10 août prochains. Les gens d'affaires pour qui M. Dorweiler est consultant n'ont pas pris de décision finale quant à savoir s'ils vont participer au processus d'expansion. 

« Ils examinent le projet très sérieusement », souligne Drew Dorweiler.

M. Dorweiler a notamment réalisé des mandats pour plusieurs équipes et ligues professionnelles, dont la LNH, la NBA et le baseball majeur.

ARGUMENTS DE VENTE

Au départ, le groupe de Houston examinait le scénario d'acheter les Coyotes de Phoenix pour déménager l'équipe à Houston si la LNH et les propriétaires actuels des Coyotes en viennent à la conclusion qu'il vaut mieux vendre et déménager l'équipe (ce qui n'est pas le cas actuellement). Avec l'annonce du commissaire Gary Bettman mercredi soir au fait que la LNH évaluera les offres pour des équipes d'expansion, le groupe a ajouté le scénario d'une équipe d'expansion à ses délibérations.

Outre le fait que les gens d'affaires de Houston disposent des 500 millions demandés par la LNH, Drew Dorweiler estime qu'ils ont plusieurs arguments de vente à faire valoir à la LNH. Tout d'abord, la région métropolitaine de Houston (6,5 millions de personnes) est la cinquième en importance aux États-Unis, tout juste après Dallas (7,0 millions). Ensuite, les succès financiers des Stars de Dallas (l'équipe du Texas a généré des profits huit fois au cours des neuf dernières années, selon Forbes) militent aussi en faveur de la candidature de Houston. 

« Il y aurait une rivalité naturelle avec les Stars, dit le consultant Drew Dorweiler. Une équipe à Houston cadre bien avec la stratégie de M. Bettman d'avoir des équipes dans le sud des États-Unis. Et même si la LNH a indiqué que la question des conférences n'était pas un enjeu [il y a 16 équipes dans l'Est et 14 équipes dans l'Ouest], il reste qu'il manque deux équipes dans l'Ouest. »

CANDIDATE À LA FIN DES ANNÉES 1990

Houston était sur les rangs en 1997 lorsque la LNH a choisi ses dernières équipes d'expansion. La LNH avait alors choisi Atlanta et le Minnesota, puis Nashville et Columbus. Les candidatures de Houston et d'Oklahoma City avaient été écartées. 

« Il n'y avait pas d'amphithéâtre convenable pour le hockey de la LNH à Houston à cette époque », dit Drew Dorweiler.

Si le projet de Houston va de l'avant cette fois-ci, le groupe envisage de devenir locataire du Toyota Center, l'amphithéâtre au centre-ville de Houston qui accueille déjà les matchs des Rockets, l'équipe de la NBA. Inauguré en 2003, le Toyota Center est d'ailleurs géré par les propriétaires des Rockets. S'il n'est pas possible d'avoir un bail au Toyota Center, le groupe de gens d'affaires envisage de construire un amphithéâtre dans le nord de Houston.

Houston n'a jamais eu d'équipe de la LNH, mais la ville a accueilli une équipe de l'Association mondiale de hockey entre 1972 et 1978 (Houston avait d'ailleurs battu les Nordiques de Québec en finale de la Coupe Avco en 1975). Houston avait été sur les rangs pour rejoindre la LNH en 1979 à la dissolution de l'Association mondiale (comme l'ont fait les Nordiques), mais la LNH avait plutôt accepté les candidatures de Québec, Winnipeg, Edmonton et Hartford.

En 1994 et 2013, les Aeros de Houston ont évolué dans la Ligue internationale puis la Ligue américaine de hockey. Le club-école du Wild du Minnesota a déménagé de Houston en Iowa en 2013, car le Wild a été incapable de s'entendre pour un nouveau bail au Toyota Center. À leurs deux dernières saisons, les Aeros de Houston ont terminé respectivement au 7e rang (moyenne de 6793 spectateurs par match) et au 5e rang de la Ligue américaine au chapitre des assistances (sur 30 équipes).




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer