• Accueil > 
  • Affaires 
  • > Alstom paiera une amende pour éviter des poursuites aux É.-U. 
Source ID:; App Source:

Alstom paiera une amende pour éviter des poursuites aux É.-U.

Le DoJ accuse des responsables d'Alstom d'avoir tenté... (PHOTO SEBASTIEN BOZON, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le DoJ accuse des responsables d'Alstom d'avoir tenté de verser des pots-de-vin à plusieurs responsables indonésiens pour obtenir un contrat de 118 millions de dollars dans le domaine de l'énergie.

PHOTO SEBASTIEN BOZON, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Le montant de l'amende dont s'acquitterait Alstom pour éviter des poursuites aux États-Unis pour corruption devra être entièrement pris en charge par le groupe français sans qu'aucune part puisse être transférée à General Electric, a déclaré vendredi le PDG du groupe français Patrick Kron.

«Nous sommes en phase finale de négociation avec le Department of Justice américain en vue de trouver un accord pour clore les enquêtes en cours», a indiqué M. Kron en ouverture de l'assemblée générale extraordinaire appelée à se prononcer sur la cession à GE de la branche énergie d'Alstom pour 12,35 milliards d'euros.

«Dans la mesure où un accord serait trouvé, ce qui est attendu dans un proche avenir, le Department of Justice américain devrait requérir que toute amende reste à la charge d'Alstom, sans qu'aucune part de celle-ci ne puisse être transférée à General Electric dans le cadre de la transaction», a-t-il ajouté.

Les deux groupes ont par ailleurs récemment procédé à des ajustements pour améliorer «l'économie générale» de l'accord, a assuré M. Kron, citant notamment «l'utilisation sur une plus longue durée de la marque Alstom».

«Alstom estime que l'ensemble de ces ajustements, positifs et négatifs, qui sont bien entendu sans corrélation entre eux, devraient se solder par un impact globalement négatif, mais d'une ampleur non significative au regard du montant général de la transaction», a-t-il précisé.

«Quand je spécifie non significatif, j'ai en tête un ordre de grandeur de 1 à 2% du montant de la transaction», a-t-il ajouté.

Une source proche du dossier avait indiqué mardi à l'AFP que le fabricant français de TGV et le DoJ étaient parvenus à un arrangement à l'amiable prévoyant une pénalité de 700 millions de dollars pour mettre fin aux enquêtes judiciaires visant Alstom aux États-Unis.

Le DoJ accuse des responsables du groupe d'avoir tenté de verser des pots-de-vin à plusieurs responsables indonésiens pour obtenir un contrat de 118 millions de dollars dans le domaine de l'énergie.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer