Source ID:543338; App Source:cedromItem

De l'argent pour la métropole

Le gouvernement se dit prêt à verser jusqu'à 60 millions pour les festivités du... (Photo d'archives)

Agrandir

Photo d'archives

Sylvain Larocque, Pierre-André Normandin
La Presse

Le gouvernement se dit prêt à verser jusqu'à 60 millions pour les festivités du 375e anniversaire de Montréal, à condition qu'Ottawa et le secteur privé participent également au financement.

Il s'engage aussi à financer jusqu'à concurrence de 26,4 millions le projet d'aménagement touristique de l'oratoire Saint-Joseph, évalué à 80 millions au total.

En outre, Québec versera 7,8 millions de plus par an à la Ville de Montréal pour l'aider à «livrer des services spécifiques découlant de son rôle particulier».

Enfin, dans le cadre de sa stratégie maritime, Québec envisage de prolonger le boulevard de l'Assomption, dans l'est de Montréal, afin d'améliorer l'accessibilité au port de Montréal.Accueil tiède du maire Coderre

Le budget a été accueilli tièdement par le maire de Montréal. «Je ne suis pas du tout emballé, je suis réaliste. On le savait qu'on aurait un premier budget faisant face à des milliards de déficit», a indiqué Denis Coderre.

Le maire s'est toutefois dit «déçu» de la baisse de 20% des crédits d'impôt au multimédia et au cinéma, qui risque de se faire durement sentir dans la métropole.

L'opposition montréalaise s'est montrée plus dure avec le budget. «C'est un budget qui prétend faire la relance du Québec, mais il n'y a pas de relance pour la métropole du Québec. On remet de l'avant le Plan Nord, mais il n'y a toujours pas de Plan Sud», a déploré Guillaume Lavoie, de Projet Montréal.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer