• Accueil > 
  • Affaires 
  • > «Le budget des promesses brisées», selon l'Opposition 
Source ID:; App Source:

«Le budget des promesses brisées», selon l'Opposition

Nicolas Marceau... (Archives PC)

Agrandir

Nicolas Marceau

Archives PC

L'ex-ministre des Finances Nicolas Marceau et ses collègues péquistes crient à l'«imposture» devant les différences qu'ils détectent entre le budget Leitao et la plateforme électorale libérale.

M. Marceau s'est insurgé cet après-midi devant un «budget des promesses brisées».

Les troupes de François Legault et de Françoise David ont aussi attaqué le document, sur deux flancs distincts.

«C'est la recette libérale pour renier les engagements qui ont été pris pendant la campagne électorale», a lancé Nicolas Marceau.

L'ex-ministre a reproché au gouvernement Couillard d'investir beaucoup moins que prévu en infrastructure. Il a aussi plaidé que les hausses de taxe sur les cigarettes et l'alcool à consommer à domicile constituait un alourdissement du fardeau fiscal des contribuables. Les restrictions sur le fractionnement des retraites se classe aussi dans cette catégorie.

Selon Élaine Zakaïb, porte-parole péquiste pour le Conseil du Trésor, le premier budget Leitao «fera mal aux familles, aux régions, aux gens les plus vulnérables». Elle critique notamment l'abandon du programme des régions-ressources et des «mesures isolées, des mesures improvisées» de développement économique.

Ce sujet constitue aussi l'angle d'attaque de la Coalition avenir Québec (CAQ), qui félicite par ailleurs le gouvernement pour sa volonté de contrôler les dépenses du gouvernement.

Le budget constitue «une série de "mesurettes"» inefficaces en l'«absence d'un réel plan de relance économique», a fait valoir François Legault. Le gouvernement baisse les bras et ouvre toute grande la porte à la poursuite «du déclin du Québec».

Par contre, Carlos Leitao a fait «une fleur» à la formation politique en mettant de l'avant des actions «ambitieuses» de contrôle de la taille de l'État. «Nous sommes content de reconnaître plusieurs de ces mesures» du programme de la CAQ, a fait valoir Christian Dubé, porte-parole en matière de Finances. «C'est difficile pour nous d'être contre cette mesure-là. »

Le premier budget Leitao est «un travail fait à moitié», a conclu la CAQ.

Les solidaires Françoise David et Manon Massé ont, pour leur part, attaqué un plan «d'austérité permanente», un «budget du 20e siècle». Le ministre «a certainement été plus attentif aux propositions de la CAQ qu'il ne l'a été envers les propositions de Québec solidaire», a regretté Françoise David.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Budget: Québec sabre dans ses dépenses

    Affaires

    Budget: Québec sabre dans ses dépenses

    Le premier budget du gouvernement Couillard fait tomber le couperet sur une longue liste de dépenses publiques et reporte bien des promesses et des... »

  • Des promesses oubliées dans les infrastructures

    Affaires

    Des promesses oubliées dans les infrastructures

    Le budget déposé mercredi par le ministre des Finances, Carlos Leitao met de côté bien des engagements gouvernementaux. Ceux du PQ, c'était... »

  • Hausse de la taxe sur le tabac

    Affaires

    Hausse de la taxe sur le tabac

    Québec espère se refaire une santé financière en majorant la taxe sur les produits du tabac et en procédant à l'uniformisation de celle sur les... »

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer