• Accueil > 
  • Affaires 
  • > Ressources naturelles: l'avenir passe par les pipelines 
Source ID:; App Source:

Ressources naturelles: l'avenir passe par les pipelines

«L'Oléoduc Énergie Est de TransCanada Pipelines Limited, qui s'étendra sur... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

«L'Oléoduc Énergie Est de TransCanada Pipelines Limited, qui s'étendra sur 4 500 kilomètres, transportera chaque jour 1,1 million de barils de pétrole brut de l'Alberta et de la Saskatchewan aux raffineries de l'est du Canada», peut-on lire dans le document budgétaire déposé hier à Ottawa.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Hélène Baril

(Ottawa) Le budget d'hier est un nouvel acte de foi du gouvernement conservateur dans le développement des ressources naturelles. Le pétrole y occupe une place de choix, notamment avec les pipelines qui devront être construits pour exporter plus de brut canadien. Énergie Est, le pipeline proposé par TransCanada qui doit transporter du brut de l'Alberta vers le Nouveau-Brunswick en passant par le Québec, est décrit comme une réalité, non comme un projet.

CAP SUR L'EXPLORATION PÉTROLIÈRE

L'équipement de forage en mer importé par les entreprises pétrolières actives au Canada est frappé d'un droit de douane de 20 %. Le gouvernement avait déjà éliminé ce droit de douane pour une période de 5 ans devant prendre fin en 2014. Le budget d'hier élimine définitivement cet obstacle à l'exploration à compter du 5 mai 2014. Le but : encourager la découverte d'hydrocarbures dans les régions extracôtières de l'Arctique et de l'Atlantique.

LA PRODUCTION DE PÉTROLE CANADIEN

> 98 % est actuellement exportée aux États-Unis.

> Celle-ci augmentera de 75 % d'ici 2035.

> 200 milliards d'investissements prévus en Alberta au cours des dix prochaines années.

45 MILLIONS POUR L'INDUSTRIE MINIÈRE

Le crédit d'impôt de 15 % pour les particuliers qui investissent dans les actions accréditives de société d'exploration minière sera prolongé d'un an, soit jusqu'au 31 mars 2015.

> 350 entreprises ont émis des actions donnant droit à ce crédit en 2012.

> 30 000 particuliers en ont profité.

28 MILLIONS POUR L'OFFICE DE L'ÉNERGIE

L'Office national de l'énergie, l'organisme fédéral chargé d'évaluer les projets énergétiques, recevra 28 millions pour accélérer ces examens, notamment celui du projet Énergie Est. La mesure ne devrait rien coûter au trésor fédéral, parce que l'ONE récupérera l'argent auprès des entreprises qui déposent des demandes d'approbation pour leurs projets.

90,4 MILLIONS POUR L'INDUSTRIE FORESTIÈRE

Le secteur forestier a encore besoin d'aide pour se moderniser, estime le gouvernement Harper, qui remet la main dans sa poche pour bonifier son programme Investissement dans la transformation de l'industrie forestière (ITIF). Le budget entend y consacrer 23 millions par an au cours des quatre prochaines années.

COUP DE POUCE AUX HYDROLIENNES

Les hydroliennes, ces turbines produisant de l'électricité avec le courant des fleuves et des rivières, auront droit à une déduction pour amortissement accéléré de 50 % par année, tout comme les éoliennes et les petites centrales hydroélectriques. L'amortissement accéléré sera aussi étendu au matériel servant à la gazéification des résidus, pour encourager l'investissement dans les technologies susceptibles de réduire les gaz à effet de serre.

> Coût prévu : 1 million en 2015-2016.

SUS À LA TORDEUSE DES BOURGEONS DE L'ÉPINETTE

Le Québec et les provinces maritimes se partageront 18 millions pour lutter contre la propagation de la tordeuse des bourgeons de l'épinette. Lors de l'infestation de 1977-1981, l'insecte a ravagé 44 millions de mètres cubes par année, soit l'équivalent de 30 % de toute la récolte canadienne de 2012.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer