Le gouvernement fédéral veut abolir la retraite obligatoire à 65 ans.

Mis à jour le 23 mars 2011
Vincent Brousseau-Pouliot
Vincent Brousseau-Pouliot LA PRESSE

Cette décision permettra aux travailleurs dans les domaines de juridiction fédérale - les banques, les télécoms, l'aviation, pour ne nommer que ceux-là - de continuer à travailler après 65 ans.

«La retraite obligatoire à 65 ans était une mesure archaïque, dit Yves-Thomas Dorval, président du Conseil du patronat du Québec. Il manque de gens qualifiés sur le marché du travail et nous allons perdre beaucoup de connaissances avec la retraite des baby-boomers.»

Une seule exception: les travailleurs dont l'emploi «exige réellement» la retraite à 65 ans, selon le ministère des Finances. La décision du gouvernement doit être adoptée par une loi du Parlement avant d'entrer en vigueur.