Source ID:; App Source:

La réalisatrice du Campus Bell

Maarika Paul, première vice-présidente des services généraux chez... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Maarika Paul, première vice-présidente des services généraux chez Bell Canada.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

(Montréal) Spacieux, lumineux, convivial, le Campus Bell, situé sur L'Île-des-Soeurs, fait des envieux. Il est le premier édifice à bureaux québécois à reprendre le concept des campus à l'américaine, adopté par des multinationales comme Microsoft, Google et Nike.

L'immeuble, qui pourrait dès l'été prochain être homologué LEED, la norme internationale la plus stricte en matière de développement environnemental et durable, reflète un souci environnemental, fonctionnel et écologique.

Cet édifice ultramoderne est le fruit d'une idée lancée en 2006 par Michael Sabia, ex-chef de la direction de Bell Canada. Ce dernier voulait rassembler ses employés éparpillés au centre-ville de Montréal dans un nouveau siège social où il serait plus agréable et efficace de travailler, et ce, sans trop augmenter les coûts. De fil en aiguille, ce projet s'est retrouvé sur le bureau de Maarika Paul, qui était en 2006 chef du cabinet du PDG.

«J'ai participé au choix du site et au processus d'approbation interne», raconte-t-elle.

Puis, en 2007, Mme Paul a été nommée responsable des communications corporatives. Son rôle a alors changé. Son implication dans le projet du Campus Bell s'est orientée vers les communications et l'expérience des employés.

«J'ai dû vendre le projet aux employés», dit-elle. Pour ce faire, elle a mis en place une série de mesures: sonder les besoins des employés, former des responsables dans chaque équipe, construire un site web permettant à quiconque de suivre la progression des travaux de construction, etc.

Ensuite, au début de 2008, sa position chez Bell a de nouveau changé. Promue première vice-présidente, développement des services immobiliers et responsabilité d'entreprise, son engagement dans le Campus est devenu beaucoup plus direct. En plus d'encadrer les employés, elle était également responsable des budgets et du respect de l'échéancier.

La réalisation du projet s'est bien déroulée. La première pelletée de terre a été donnée en février 2007, et la première équipe a emménagé dans les locaux flambant neufs en septembre 2008.

Depuis octobre dernier, le Campus appartient au fonds d'investissement immobilier allemand KanAm Grund. Bell est son locataire à long terme.

«En mars dernier, le siège social de Bell s'est installé dans les locaux, relate Mme Paul. Quelque 3800 employés sont maintenant en place.»

Nouvellement promue première vice-présidente des services généraux, Maarika Paul porte aujourd'hui plusieurs chapeaux. Elle supervise le vaste portefeuille immobilier et le parc automobile de Bell Canada, en plus de gérer les initiatives liées à la sécurité ainsi qu'à la responsabilité environnementale et sociale de l'entreprise. Elle compte près de 240 employés sous sa supervision.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer