Tout le monde est frappé par la crise économique. Fondaction, le fonds de travailleurs de la CSN ne fait pas exception. Résultat, la souscription forfaitaire tourne au ralenti.

Mis à jour le 16 févr. 2009
LA PRESSE

« Le contexte économique actuel très incertain fait en sorte que la progression est moins rapide que ce que nous avions prévu «, indique d'emblée Richard Lapointe, directeur par intérim de la souscription chez Fondaction.

 

Il souligne toutefois que depuis l'annonce du rendement de Fondaction le 9 janvier dernier, une certaine effervescence s'est fait ressentir, même si on demeure loin de ce que le fonds de travailleurs a vécu l'an passé.

Pourtant, Fondaction a enregistré un rendement négatif de 16,2% lors du semestre s'étant terminé le 30 novembre dernier. «Ce rendement négatif ne nuit pas à notre campagne REER et ne diminue pas l'intérêt des Québécois pour les fonds de travailleurs «, croit M. Lapointe.

Il croit même le contraire. «En fait, les gens sont très bien informés de l'état actuel de l'économie et les gens savent que les marchés boursiers ont chuté de 35 ou 40% dernièrement, alors dans un tel contexte, la performance de Fondaction est intéressante. Toutefois, les gens demeurent prudents.»

Pour sa part, la souscription par retenue sur le salaire continue d'aller bon train. «C'est une partie très importante de nos activités étant donné que nous sommes très près des différents milieux de travail et nous continuons d'atteindre nos objectifs de croissance de ce côté-là «, précise Richard Lapointe.

Le directeur de la souscription demeure convaincu que le 30% de crédits d'impôt est un atout majeur pour les fonds de travailleurs en période de crise économique.

«Le crédit d'impôt demeure même si la valeur de l'action baisse, alors c'est très intéressant pour les investisseurs «, affirme-t-il.

Créé en 1996, Fondaction compte près de 86 000 actionnaires et son actif net s'élève à 544,6 millions de dollars. Au 30 novembre 2008, la valeur des investissements à impact économique québécois, effectués ou engagés, atteignait 346,7 millions. La valeur de l'action est fixée à 8,83$, en baisse de 1,67$ par rapport à juillet dernier. Le rendement moyen, affecté par les résultats du dernier semestre, est de -0,17%.