Quelques milligrammes de toute l’actualité scientifique de la semaine

Mathieu Perreault Mathieu Perreault
La Presse

19 

C’est le nombre de toxines différentes identifiées dans le venin de cobra. Cette analyse de chercheurs indiens, publiée début janvier dans Nature Genetics, vise le développement de médicaments antivenimeux. Plus de 5 millions de personnes sont mordues chaque année par des serpents venimeux, entraînant 400 000 amputations et 100 000 morts.

QUIZ SCIENCE

Q. Qu’ont découvert des biologistes de Singapour dans trois îles de l’Indonésie ?

PHOTO JAMES EATON FOURNIE PAR BIRDTOUR ASIA

Locustelle de Taliabu découverte en Indonésie par des biologistes de Singapour

R. Dix nouvelles espèces d’oiseaux, dont trois passereaux. Dans la revue Science au début janvier, les chercheurs affirment que cela faisait plus d’un siècle qu’un nombre aussi élevé de nouvelles espèces d’oiseaux n’avait pas été découvert dans une région précise. Les îles sont Taliabu, Peleng et Batudaka.

Les poissons de la désalinisation

PHOTO FOURNIE PAR MCLENNANS DIVING

Fonds marins près de la décharge de l’usine de désalinisation de Sydney

Les stations de désalinisation en Australie génèrent des habitats favorables aux poissons, contrairement à ce qu’on craignait. Cette constatation, publiée à la mi-janvier par des chercheurs australiens financés par l’industrie dans la revue Environmental Science & Technology, révèle que le nombre et la diversité de poissons au site de déversement des effluents très salés, sur des rochers à 25 m de profondeur, a augmenté trois fois plus rapidement qu’à des sites comparables non affectés, durant les sept années de suivi. L’hypothèse est que la turbulence causée par les effluents a attiré les poissons – la température et la salinité générale ayant peu changé.

La vie dans la boue

PHOTO FOURNIE PAR JAMSTEC

Le robot sous-marin Shinkai 6500 a prélevé en 2006 des échantillons de sédiments à 2500 m de profondeur au large du Japon.

Des chercheurs japonais ont réussi à faire croître un microbe archaïque trouvé dans des sédiments marins. Ce microbe, appelé Prometheoarchaeum synthrophicum, croît extrêmement lentement, se divisant une fois tous les 14 à 25 jours. Le microbe a été nommé en l’honneur du Titan Prométhée qui, selon la mythologie grecque, aurait créé l’homme à partir de boue. Les sédiments provenaient de la chaîne sous-marine Omine, près du Japon, à 2,5 km de profondeur.

La paléo-puériculture

PHOTO FOURNIE PAR MADDIN ET COLL.

Fossile de Dendromaia unamakiensis de 309 millions d’années retrouvé sur le Cap-Breton.

Les ancêtres des reptiles s’occupaient de leurs bébés après la naissance voilà 309 millions d’années, selon une étude canadienne sur des fossiles de Nouvelle-Écosse. Le record était auparavant de 270 millions d’années et détenu par des proto-reptiles d’Afrique australe. Les chercheurs de l’Université Carleton ont trouvé un nid de Varanopidae contenant les empreintes d’un adulte et un bébé dans un tronc d’arbre fossilisé au Cap-Breton. La découverte, publiée fin décembre dans Nature Ecology & Evolution, pourrait permettre de mieux classer cette espèce dans l’arbre de l’évolution.