Une exoplanète « circumbinaire », en orbite autour de deux étoiles, a été détectée par le télescope spatial TESS, lancé en 2018. Ce n’est pas la première exoplanète circumbinaire, mais la rapidité de cette détection par TESS signifie qu’elles sont fréquentes.

MATHIEU PERREAULT MATHIEU PERREAULT
La Presse

Plus courantes que prévu

Seulement sept exoplanètes circumbinaires ont été découvertes entre 1993 et 2016. « Si nous avons réussi aussi rapidement avec TESS, ça veut dire qu’elles sont fréquentes », explique en entrevue Veselin Kostov, du centre spatial Goddard de la NASA, qui présentait sa découverte lundi soir en conférence de presse à la réunion annuelle de l’Association astronomique américaine (AAS) à Hawaii. Le « Satellite de détection des exoplanètes en transit » (Transiting Exoplanet Survey Satellite, ou TESS) est spécifiquement voué à la détection d’exoplanètes et devrait trouver au moins une centaine d’exoplanètes circumbinaires dans les prochaines années, selon M. Kostov, sur un total de 5000 prévues. Le congrès annuel de l’AAS, surnommé « le Super Bowl de l’astronomie », rassemble 3500 chercheurs dans l’archipel du Pacifique.

Géantes gazeuses

TOI 1338b peut-elle abriter la vie ? « Pas la vie telle que nous la concevons actuellement, parce qu’il s’agit de géantes gazeuses de la taille de Neptune », explique M. Kostov. Toutes les planètes circumbinaires découvertes sont des géantes gazeuses. TOI 1338b se trouve à 1300 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Peintre, et ses deux étoiles tournent l’une autour de l’autre avec une fréquence de 15 jours. Elles ont une taille similaire à notre Soleil. TOI 1338b « est presque sur le même plan que ses deux étoiles, alors de la Terre, on voit des éclipses régulières », dit M. Kostov. Un tel système est-il stable ? « Nous avons 300 jours d’observation, ce qui a donné 2,5 orbites au total, c’est très peu, dit M. Kostov. Mais nous avons fait des simulations totalisant 10 millions d’années, et l’orbite semble stable. »

Un ado en stage

TOI 1338b a été observée en premier par Wolf Cukier, élève de l’école secondaire Scarsdale à New York, durant un stage d’été au centre spatial Goddard, au Maryland. « Il a été très chanceux de voir le troisième transit secondaire de cette exoplanète », dit M. Kostov. Le transit secondaire est la faible baisse de luminosité survenant quand TOI 1338b passe devant une étoile. Le transit primaire, qui donne une plus grande baisse de luminosité, est celui d’une étoile devant l’autre étoile du système binaire. M. Kostov a montré en conférence de presse depuis Hawaii lundi soir des parasites dans les données qui donnent des variations presque aussi importantes que le transit secondaire.

Tatooine

Dans les films de la série Star Wars, la planète Tatooine était aussi en orbite autour de deux étoiles. « Quand on parle de planètes circumbinaires entre astronomes, on parle souvent de Tatooine, dit M. Kostov. Il y a beaucoup de fans de Star Wars dans notre domaine. Mais on ne sait vraiment pas si on va trouver des exoplanètes rocheuses circumbinaires. »

En chiffres

4104 : Nombre d’exoplanètes confirmées

55 : Nombre d’exoplanètes habitables confirmées

Source : NASA