Quelques milligrammes de toute l’actualité scientifique de la semaine

Mathieu Perreault Mathieu Perreault
La Presse

Plus de baleines bleues en Antarctique

Les baleines bleues antarctiques connaissent bel et bien un certain essor, selon une nouvelle analyse britannique. Dans la revue Endangered Species Research de la mi-novembre, ils constatent qu’une cinquantaine d’entre elles fréquentent les îles de Géorgie du Sud, alors qu’une seule y avait été observée entre 1998 et 2018. Plus de 300 000 baleines bleues antarctiques ont été tuées au XXe siècle, réduisant la population à 360 individus. Il y en aurait maintenant plus de 2000.

Quiz science

Qu’ont conclu des archéologues britanniques à propos de ces peintures rupestres précolombiennes californiennes ?

PHOTO FOURNIE PAR PNAS

Peinture rupestre sur les parois d’une caverne du sud de la Californie

Ces peintures rupestres prouvent que les artistes précolombiens consommaient des plantes hallucinogènes. Dans PNAS, à la mi-novembre, des chercheurs de l’Université du Lancashire central décrivent comment un motif en forme de moulin à vent, tracé sur les parois d’une caverne du sud de la Californie, est identique à la fleur hallucinogène Datura wrightii, dont des traces ont été retrouvées dans la caverne.

2 fois plus

PHOTO ORLANDO SIERRA, AGENCE FRANCE-PRESSE

Vue aérienne de la ville de La Lima, au Honduras, après le passage de l’ouragan Iota, le 18 novembre dernier

C’est l’augmentation de la quantité d’énergie conservée par un ouragan quand il touche terre, depuis 50 ans, selon des chercheurs japonais. Les climatologues de l’Institut de science d’Okinawa ont calculé qu’en 1967, un ouragan perdait 75 % de son énergie dans la première journée après avoir touché terre. Cette perte n’est plus que de 50 % aujourd’hui, ce qui augmente la destruction dans son sillage. L’étude a été publiée début novembre dans la revue Nature.

L’alcoolisme de Van Gogh

IMAGE TIRÉE DE WIKIMEDIA COMMONS

Autoportrait au chapeau de feutre, de Vincent Van Gogh (1887-1888)

Les troubles psychiatriques de Vincent Van Gogh, qui ont mené à son suicide en 1890, n’ont pas été causés par la syphilis ou la schizophrénie, mais par un sevrage d’alcool, selon des psychiatres néerlandais. Dans l’International Journal of Bipolar Disorders, début novembre, ils décrivent comment leur analyse de 902 lettres du peintre maudit leur permet de conclure que peu avant de se couper l’oreille et de se tuer avec une arme à feu, Van Gogh avait brutalement cessé de consommer de l’alcool, dont il ingérait jusqu’alors des quantités phénoménales. Il souffrait aussi d’une sévère dépression causée par une probable bipolarité, selon les chercheurs de l’Université libre d’Amsterdam.

Un télescope sur la Lune ?

IMAGE FOURNIE PAR L’UNIVERSITÉ DU TEXAS

Illustration d’un télescope lunaire

Des astronomes texans ont ressuscité, début novembre, un projet de télescope lunaire abandonné par la NASA il y a 10 ans. Dans l’Astrophysical Journal, ils démontrent qu’un tel télescope pourrait détecter les premières étoiles de l’univers, qui se sont formées isolément avant les premières galaxies. Ces premières étoiles ne pourront pas être observées par les télescopes planifiés pour la prochaine décennie.