Qui de Boeing ou de SpaceX va amener en premier des astronautes à la Station spatiale internationale ? La capsule Crew Dragon de SpaceX a pris de l’avance avec un vol inhabité en mars, mais depuis, le premier vol habité est sans cesse reporté. La capsule Starliner de Boeing doit décoller pour son vol inhabité vers la station le vendredi 20 décembre à 6 h 36.

Mathieu Perreault Mathieu Perreault
La Presse

Soyouz depuis 2011

L’arrivée d’une capsule privée américaine permettra aux États-Unis de ne plus dépendre des capsules russes Soyouz pour se rendre à la Station spatiale internationale, ce qui était le cas depuis la mise à la retraite de la navette spatiale en 2011. Mais il n’est pas certain que Starliner ou Crew Dragon effectuent leur premier vol habité en 2020, prévient Chris Hadfield, ancien astronaute canadien qui a voyagé à bord de la navette, dans une capsule Soyouz, et a séjourné dans la Station spatiale. « Il s’est écoulé beaucoup de temps depuis le vol inhabité de Crew Dragon, et c’est très bien ainsi, dit M. Hadfield. Il faut faire attention, le premier vol d’un véhicule spatial est très dangereux. On passe de 0 à 28 000 km/h en 8 minutes. Je connais les astronautes prévus pour les premiers vols habités des deux capsules et ce sont des pilotes d’essai aguerris. » M. Hadfield note que le dernier test avant un vol habité de Crew Dragon, qui portera sur le système d’annulation de dernière minute du lancement, est prévu pour le 11 janvier. « S’il réussit, un vol habité est possible pour février, mars. Mais on ne peut exclure que Starliner fasse le premier vol habité. »

Dragon

PHOTO ARCHIVES REUTERS

La capsule Crew Dragon de SpaceX a réussi un vol inhabité‎ en mars, mais depuis, le premier vol habité est sans cesse reporté.

Dérivé de la capsule-cargo Dragon, qui a fait avec succès 17 vols depuis 2012, Crew Dragon a une capacité de quatre astronautes et amerrira, comme Dragon. SpaceX n’a pas été choisie lors du concours initial en 2010 pour développer une capsule habitée, mais a tout de même dévoilé Crew Dragon en 2014, forçant la NASA à l’inclure dans le programme. Pour sa stabilité en cas d’abandon de dernière minute d’un lancement, elle compte sur des ailerons situés à son étage inférieur. Les moteurs utilisés lors d’un abandon de dernière minute sont situés à l’étage habitable, le seul qui revient sur Terre, ce qui permettra de réutiliser ces moteurs. Autre particularité, la fusée Falcon 9 qui propulse les capsules Dragon doit être ravitaillée en carburant dans les réservoirs à la dernière minute, ce qui signifie que les astronautes auront pris place au moment du plein. Finalement, les astronautes arriveront sur la rampe de lancement en Tesla, puisque le fondateur de SpaceX et de Tesla est Elon Musk.

Starliner

PHOTO TERRY RENNA, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

La capsule Starliner de Boeing doit décoller pour son vol inhabité vers la Station spatiale internationale le vendredi 20 décembre à 6 h 36.

En développement depuis 2010, Starliner a une capacité de sept astronautes, même si la NASA n’entend pas en envoyer plus de quatre à la fois vers la Station spatiale. La capsule de Boeing sera la première capsule américaine à atterrir sur la terre ferme, comme le font les Soyouz russes. Les moteurs utilisés lors d’un abandon de dernière minute sont situés à l’étage inférieur, qui est détruit après la rencontre avec la Station spatiale.

Boeing plus cher que SpaceX

PHOTO FOURNIE PAR LA NASA

Des astronautes de la NASA devant les capsules Starliner (Boeing) et Crew Dragon (SpaceX)

La NASA paiera plus cher pour envoyer un astronaute à la Station spatiale avec Starliner qu’avec Crew Dragon, selon un rapport publié en novembre par le vérificateur de la NASA. Le coût sera de 90 millions US par astronaute pour Starliner, contre 55 millions US pour Crew Dragon et 86 millions US pour la capsule russe Soyouz. Ces coûts incluent les frais de développement. Boeing a contesté le calcul, alléguant qu’une somme supplémentaire allouée par la NASA pour accélérer le programme Starliner n’aurait pas dû être incluse, et qu’une partie du développement de Crew Dragon a été subventionnée par l’utilisation de Dragon comme capsule-cargo depuis 2012.

830 : Nombre d’astronautes qui ont volé à bord de la navette spatiale

310 : Nombre d’astronautes qui ont volé à bord de Soyouz

Source : NASA