La NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) ont publié lundi des images d’une collision de deux galaxies qui a l’air d’un masque de fantôme d’Halloween.

Mathieu Perreault Mathieu Perreault
La Presse

L’observation a été faite en juin par le télescope spatial Hubble. La collision a eu lieu à 704 millions d’années-lumière.

« Même si les collisions de galaxies sont fréquentes, particulièrement au début de l’univers, la plupart ne sont pas des collisions directes comme celle-ci », expliquent les auteurs principaux du document, des astrophysiciens de l’Université Washington à Saint-Louis. « Ce choc violent donne au système une structure en anneau pour un bref moment. La collision a étiré vers l’extérieur les disques de gaz, de poussière et d’étoiles. Cela donne des régions de formations accélérées d’étoiles qui donnent à l’image le "nez" et la "figure" d’un masque de fantôme. Les galaxies en anneau sont rares. Il y en a seulement quelques centaines dans notre région de l’univers. Les galaxies doivent entrer en collision avec une orientation précise et elles fusionnent rapidement, ce qui fait disparaître l’anneau. »

La juxtaposition des deux amas centraux d’étoiles formant les « yeux » du masque est aussi inhabituelle, expliquent les chercheurs. Comme les « yeux » sont de même taille, cela signifie que les galaxies avaient aussi la même taille. « Habituellement, des petites galaxies sont phagocytées par des galaxies voisines plus grandes », explique le communiqué.

Les deux galaxies ont été identifiées en 1966 par l’astrophysicien américain Halton Arp, qui a par la suite travaillé avec son collègue Barry Madore pour compléter un catalogue de plusieurs milliers de collisions de galaxies dans les années 70 et 80.