Une foire du drone a eu lieu cette semaine au Centre d’excellence sur les drones (CED) à Alma. C’était la deuxième année de la foire Tech Demo.

Mathieu Perreault Mathieu Perreault
La Presse

Plusieurs drones ont fait l’objet d’une démonstration. Des systèmes de contrôle étaient aussi en vedette, notamment un drone d’Indro Robotics qui volait en Colombie-Britannique mais était piloté depuis le CED.

Parmi les autres drones figurait le LX-300 de Laflamme Aéro (notre vidéo), une compagnie de Beauce. Dévoilé il y a un an, le LX-300 a une charge utile de 90 kg et pèse 300 kg, ce qui en fait l’un des plus gros drones civils au monde, selon Laflamme Aéro. La compagnie beauceronne affirme être en discussion avec des services de sécurité civile et militaire.

Parmi les autres drones qui ont volé lors de Tech Demo 2, mercredi et jeudi derniers, figuraient le drone d’épandage agricole de la compagnie montréalaise Drone DesChamps ; le drone de conception néerlandaise de la compagnie inuite de cartographie et surveillance d’infrastructure et environnementale Arctic UAV, d’Iqaluit ; ainsi qu’un drone relié par fil à sa station de base, pour une transmission de données vidéo en temps réel à haute vitesse, de la compagnie parisienne Elistair. Une compagnie québécoise qui offre des services de drones aux compagnies de sécurité et aux services de police, Exo Tactik, était également à Tech Demo 2.

« La communauté du drone a besoin d’événements autour desquels se rassembler pour se nourrir les uns des autres”, a déclaré par voie de communiqué le président du CED, Alain Fortin. Nous sommes évidemment très heureux de l’envergure de cette deuxième édition et surtout très fiers de la qualité des intervenants présents. Plusieurs acteurs qui orchestrent le développement de la réglementation du drone au Canada étaient entre autres parmi nous ces deux derniers jours afin d’écouter ce que la communauté avait à leur apprendre et en connaître davantage sur le potentiel du CED. »